Une "petite sœur" de la statue de la Liberté traverse l'Atlantique pour être installée à l'ambassade de France à Washington

Une copie réduite de la statue de la Liberté conservée au musée des Arts et Métiers à Paris va être prêtée pour dix ans à l'ambassade de France aux Etats-Unis. Elle fera une escale à New York pour la fête de l'indépendance le 4 juillet.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une copie réduite de la statue de la Liberté, au musée des Arts et métiers à Paris le 9 juillet 2019 (BERTRAND GARDEL / HEMIS.FR VIA AFP)

Un modèle réduit de la statue de la Liberté conservé au musée des Arts et Métiers à Paris a débuté ce lundi 7 juin le voyage qui l'amènera jusqu'à la résidence de l'ambassadeur de France aux Etats-Unis le 14 juillet.

La statue en bronze de 2,83 m est prêtée pour dix ans à l'ambassade de France aux Etats-Unis par le Cnam (Conservatoire national des Arts et Métiers). Elle avait été installée en 2011 sur le parvis du Musée des Arts et Métiers.

Statue de la Liberté : sa petite sœur s'envole vers les États-Unis
FRANCE 2

"Nous nous inscrivons dans un hymne de la liberté et dans une reconnaissance de l'amitié franco-américaine", a déclaré l'administrateur général du Cnam, Olivier Faron, lors d'une cérémonie pour marquer le départ de la statue.

Réalisée à partir d'une numérisation 3D du plâtre original

L'œuvre a été réalisée par la Fonderie d'art Susse-Fondeur à partir d'une numérisation 3D du modèle en plâtre de 1878 utilisé par le sculpteur Auguste Bartholdi pour construire La Liberté éclairant le monde, sa "grande soeur" offerte par la France aux Etats-Unis en 1886 pour la commémoration du centenaire de l'Indépendance et devenue depuis l'un des symboles des Etats-Unis.

"La statue est mise dans un sarcophage, lui-même sanglé dans un conteneur équipé d'un boîtier pour le géolocaliser, s'assurer de la fermeture des portes et contrôler la température", a expliqué à l'AFP Damien Denizot, directeur adjoint de la communication de l'armateur français CMA-CGM, qui finance le transport de Paris à Washington. Elle partira du Havre, entre le 19 et le 21 juin, à bord du Tosca.

Elle effectuera une première escale à New York pour être exposée sur Ellis Island, non loin de Liberty Island où trône sa grande sœur, pour la fête nationale américaine, le 4 juillet. Le voyage s'achèvera avec l'inauguration de la statue dans le jardin de la résidence de l'ambassadeur de France aux Etats-Unis à Washington le 14 juillet, jour de la fête nationale française.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Histoire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.