Une édition collector du "Lit d’Aliénor", best-seller de Mireille Calmel, bientôt en librairie

Elle entraîne ses lecteurs au Moyen Âge depuis 20 ans. Mireille Calmel est l'une des romancières les plus lues de France. Elle s'apprête à sortir une édition collector du "Lit d’Aliénor", ouvrage qui l’a fait connaître.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Mireille Calmel  (SYLVESTRE / MAXPPP)

Elle mêle l’Histoire à la romance depuis le début des années 2000. Une recette littéraire qui marche. Mireille Calmel, qui a écrit des dizaines de romans historiques, rassemble près de 11 millions de lecteurs. Des romans aux héroïnes entières, fières et courageuses comme Aliénor d’Aquitaine qui lui a valu son premier grand succès littéraire. À l’occasion des vingt ans de l’ouvrage, une édition collector doit sortir dans les prochaines semaines.  

Rencontre avec Mireille Calmel, chez elle, dans le Médoc

Un univers peuplé de rois et de reines 

Mireille Calmel réside dans le Médoc, en Gironde. Un lieu où son personnage fétiche a vécu. "Aliénor marchait là", explique l’auteure qui se promène en forêt. "Et elle s’est arrêtée devant la chapelle qui n’est pas très loin de chez moi. Elle a accouché d’un de ses fils dans le village qui est jusqu’à côté", détaille-t-elle. Mireille Calmel vit sur une terre chargée d’Histoire, alors c’est tout naturellement qu’elle écrit sur le Moyen Âge, un univers peuplé de rois et de reines, de seigneurs et de chevaliers aux aventures foisonnantes. "Cette part d’Histoire construit mon imaginaire et ce que je suis depuis vingt ans", reconnaît la romancière.

La crise sanitaire n’a pas freiné le désir d’écriture de la star du roman historique. Bien au contraire. La romancière vient de publier le deuxième tome de La louve cathare, dont la première partie est sortie en 2020. Mais Mireille Calmel regrette amèrement de ne plus avoir de contacts physiques avec ses lecteurs. "Ça me manque parce qu’aujourd’hui, je ne peux plus serrer les mains de quelqu’un sur un salon du livre. Donc il faut que ce soit d’autant plus fort dans mes livres", conclut-elle. Cette passion pour l’Histoire, Mireille Calmel l’a transmise à son fils. Anaël Train vient d'écrire Les fils de Roland, l’histoire précédant Le lit d’Aliénor. La relève semble assurée.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.