Paris : l'histoire de la colonne de Juillet, de nouveau ouverte aux visites

Publié
Paris : l'histoire de la colonne de Juillet, de nouveau ouverte aux visites
France 2
Article rédigé par
M.Berrurier, L.Bensimon, J-F.Lons, L.Dulois - France 2
France Télévisions

Du haut de ses 50 mètres, la colonne de Juillet surplombe la place de la Bastille, à Paris. Le monument, familier et méconnu, a rouvert samedi 23 octobre ses portes au public, après deux ans de restauration.

La colonne de juillet, place de la Bastille, fait partie du décor pour les Parisiens. Mais que savent-ils de son histoire ? "Elle évoque la conquête de la liberté, et surtout les Trois Glorieuses, lorsqu'une insurrection populaire chasse du trône Charles X, le frère de Louis XVI qui régnait depuis 1824", explique Aymeric Péniguet de Stoutz, administrateur de la colonne de Juillet.

Deux nécropoles

Durant les sanglantes "Trois Glorieuses", le peuple de Paris se mobilise pour porter Louis-Philippe sur le trône. La nécropole de cet événement se trouve à l'intérieur de la colonne. 504 corps reposent sous une dalle. Depuis samedi 23 octobre, la nécropole de 1830 et celle de la Révolution de 1848 sont de nouveaux ouvertes à la visite. Un moment plein d'émotion pour le public. "On ne connaît que la colonne, et je ne me doutais pas qu'il y avait, en-dessous une telle structure", confie un visiteur. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.