Loto du patrimoine : les premiers sites à sauver dévoilés

Fort du succès de la première édition du Loto du patrimoine, le jeu est de retour. 18 sites prioritaires ont été dévoilés. Il faudra attendre septembre pour jouer et aider ces monuments en péril.

France 3

Sainte-Marie de Longues-sur-Mer (Calvados) fait partie des heureux élus du Loto du patrimoine. Cette abbaye bénédictine du XIIe siècle convertie un temps en exploitation agricole a été sélectionnée pour la deuxième édition, un encouragement pour ses propriétaires à poursuivre les importants travaux de restauration.

L'Outre-mer n'a pas été oublié

Isolés au bord du Loir, les moulins de la Fontaine à Thoré-la-Rochette (Loir-et-Cher) seront transformés en lieu culturel dédié à l'image et à l'environnement. Le Loto porté par l'animateur Stéphane Bern donnera un coup d'accélérateur au projet, une nouvelle "fantastique" pour ses propriétaires.

Patrimoine religieux, industriel ou culturel, dans toute la France, 18 monuments historiques ont été retenus pour la deuxième édition, 13 en métropole et cinq en Outre-mer. Le fort Brescou au large du Cap d'Agde (Hérault) pourrait bénéficier de travaux d'urgence, tout comme à Saintes (Charente-Maritime) l'amphithéâtre gallo-romain, aujourd'hui dans un état alarmant. Une centaine d'autres monuments viendra compléter la liste d'ici à l'été. L’objectif est de faire au moins aussi bien qu'en 2018 avec 22 millions d'euros récoltés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Stéphane Bern avec les tickets du Loto du patrimoine 2018. 
Stéphane Bern avec les tickets du Loto du patrimoine 2018.  (LUDOVIC MARIN / AFP)