Les battantes : Adrienne Bolland, première femme à avoir franchi la cordillère des Andes

Publié Mis à jour
Les battantes : Adrienne Bolland, première femme à avoir franchi la cordillère des Andes
FRANCE 2
Article rédigé par
A. Guéry, C.-M. Denis, A. Da Silva - France 2
France Télévisions

Dans sa série "Les battantes", France 2 met à l’honneur chaque dimanche des femmes qui ont marqué l’histoire, mais dont on parle peu. Dimanche 17 octobre, portrait d’Adrienne Bolland, une aviatrice qui a franchi la première la cordillère des Andes.

Jeune fille intrépide, Adrienne Bolland est devenue un as de l’aviation, avec pour seule devise : être libre. Alors, parce que les femmes n’ont pas le droit de vote dans les années 1930, elle se révolte. Plus tard, quand l’Allemagne occupe la France, elle entre dans la Résistance. Adrienne Bolland était une véritable battante, avec du panache.

Un raid épique dans un vieux coucou

Le 1er avril 1921, un vieux coucou s’élance dans le ciel pour un raid épique : la traversée de la cordillère des Andes, entre l’Argentine et le Chili, l’une des plus grandes chaînes de montagnes de l’Amérique du Sud. C’est Adrienne Bolland qui est aux commandes, à seulement 25 ans. Elle part sans carte et sans boussole dans un avion déjà en fin de course, pas vraiment performant. "Au-dessus de 3 000, 3 500 mètres d’altitude, il ramait un peu, et le col par lequel je suis passée était à 4 200 mètres", expliquait-elle à l’époque à la presse.

Après quatre heures de vol, elle atterrit toutefois à Santiago du Chili (Chili). La fille ébouriffée sur les photos de son arrivée devient une icône, la première femme du monde à réussir l’exploit.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.