Le Festin de Fébus : à Toulouse, un banquet reconstitué pour une exposition sur l'importance des repas en politique au Moyen-Âge

En 1390, le puissant comte de Foix-Béarn, Gaston III dit Fébus, donne une réception grandiose au Couvent des Jacobins de Toulouse pour impressionner le roi Charles VI. Pour l'exposition Le Festin de Fébus, à découvrir jusqu'au 22 août, un banquet a été reconstitué à l'endroit même où il s'était déroulé au 14e siècle. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Exposition Le festin de Fébus à Toulouse (France 3 Midi-Pyrénées)

Les repas ont souvent joué un rôle en politique. Depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours, nombre de grandes décisions ont été prises autour d'un banquet. À Toulouse, le Couvent des Jacobins a décidé d'expliquer l'importance de ces moments au Moyen-Âge, en reconstituant un temps fort de l'histoire de la région, la rencontre en 1390 pour sceller un accord entre Fébus et le roi de France Charles VI. Tout a été mis en place pour impressionner la cour.  L'exposition Le Festin de Fébus est à découvrir jusqu'au 22 août. De nombreuses animations sont organisées tout l'été. 

A la table de Fébus, une exposition sur les banquets à Toulouse

Ce qui impressionne surtout le visiteur, c'est la quantité de nourriture qui était engloutie lors de ces banquets d'apparats. Les plats les plus sophistiqués et plus riches les uns que les autres se succèdent, comme les vins. Et puis, la nourriture n'est pas tout. En ce mois de janvier 1390, près de 200 convives sont invités au Couvent des Jacobins pour cette démonstration de force du Comte de Foix-Béarn. La vaisselle raffinée est disposée sur les tables, les artistes danseurs et jongleurs font aussi partie du décor. 

Car ce jour-là le puissant mais vieillissant Comte de Foix-Béarn veut négocier la succession de ses terres avec le jeune Charles VI, qui veut lui s'affranchir de la tutelle de ses oncles et asseoir son pouvoir dans le Sud du Royaume. 

Au cours de son voyage à Toulouse et de ce fameux banquet, les deux hommes donnent naissance en secret au traité de Toulouse. Le Comte fait du jeune roi son légataire universel et lui cède donc toutes ses terres contre l'octroi de la région de Bigorre. Mais petite histoire dans la grande, le traité n'a jamais pu être appliqué car il n'a pas été signé !

Les repas en diplomatie

Ce repas historique est le centre de l'exposition. Mais à travers lui, le visiteur comprendra l'importance des festins au Moyen-Âge dans les relations diplomatiques et politiques. Des visites animées en costumes, des conférences et d'autres animations sont organisées tout au long de l'été pour rendre ce moment de fête encore plus réel.

Exposition Le festin de Fébus, jusqu'au 22 août au Couvent des Jacobins, place des Jacobins 31000 Toulouse, du mardi au dimanche de 10h à 18h. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Histoire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.