Le cheval a été domestiqué pour la première fois en Russie, 22 siècles avant notre ère

L’origine des chevaux domestiques est une vieille énigme que vient de résoudre une équipe internationale de scientifiques, dirigée par un chercheur français.

Article rédigé par
Boris Hallier - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'origine du cheval domestique enfin percée (illustration). (NOÉMIE GUILLOTIN / RADIO FRANCE)

Le mystère de l’origine du cheval domestique vient enfin d’être percé. Dirigée par un chercheur français, une équipe de scientifiques internationale a publié les résultats de ses recherches dans la revue Nature [article en anglais). Ils ont dû écarter plusieurs fausses pistes : non, l’Asie centrale, le Sibérie ou la péninsule ibérique n’ont pas été les berceaux du cheval domestique.  

Mais après moultes déceptions, les efforts de Ludovic Orlando, paléogénéticien à Toulouse, ont fini par payer. Et c'est donc du côté de la Russie actuelle que l'on retrouve les traces des premiers chevaux élevés par l'homme, il y a 4 200 ans. "Enfin, on arrive à retrouver leur origine, au nord du Caucase. Donc on est un petit peu à l’est de l’Ukraine et dans la partie la plus occidentale de la Russie", précise le chercheur.

Le génome de près de 300 chevaux séquencé

Pour arrriver à cette conclusion, les scientifiques ne sont pas contentés d'étudier les os ou les dents des squelettes retrouvés dans la région. Ils ont séquencé les génomes de 273 chevaux pour retrouver leur ancêtre commun. Un travail fastidieux mais nécessaire pour comprend histoire de l'humanité.   

"Le cheval, c’est un instrument de mobilité fabuleux pour nous. Le monde s’est globalisé, s’est rétréci avec le cheval."

Ludovic Orlando, paléogénéticien

à franceinfo

"Le cheval, c’est aussi cet instrument qui nous a appris à faire la guerre d’une toute nouvelle manière donc qui a conditionné, dès lors qu’on l’a domestiqué, le rapport de force politique entre les empires, les nations", explique Ludovic Orlando. Cette lignée de chevaux s'est effectivement imposée à travers le monde. Un succès qu'ils doivent à leur docilité et à une colonne vertébrale plus solide.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Histoire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.