Histoire : l’île d’Elbe se souvient encore de Napoléon

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Histoire : l’île d’Elbe se souvient encore de Napoléon
France 3
Article rédigé par
A. Mikoczy, F. Crimon, V. Parent - France 3
France Télévisions

Après sa défaite de Leipzig, Napoléon s’est retrouvé déchu du trône de France et exilé sur l’île d’Elbe en Italie dès 1814. Depuis, la petite île est liée à jamais à l’empereur.

Peu d’endroits au monde portent autant l’empreinte de Napoléon. Empereur d’Elbe pendant trois cents jours, il a profondément modifié la vie de cet archipel situé au large de la Toscane. Napoléon fit creuser des kilomètres de routes carrossables, qui sont toutes utilisées aujourd’hui sauf une, la plus personnelle, qui mène à la maison de campagne dans laquelle l’empereur vécut quelques mois en 1814. Tous les meubles et souvenirs sont d’origine, notamment dans sa chambre à coucher. "Napoléon n’avait pas besoin d’un lit de grande dimension, on le sait, il n’était pas très grand, disons 1m63-1m65", rappelle la directrice des archives de l’île d’Elbe, Gloria Peria.

Napoléon y a tout transformé en trois cents jours

Sur l’île, des acteurs en costume d’époque rejouent régulièrement la vie de l’empereur. Le traité de Fontainebleau lui donnait libre cours pour administrer l’archipel. Napoléon a tout transformé, créé des cultures et des industries, en seulement trois cents jours. Les archives de l’île conservent ces multiples codes civils en français qu’il a imposé aux 13 000 habitants de l’époque.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Histoire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.