Histoire : la France commémore le 75e anniversaire du débarquement de Provence

Le 15 août 1944, les troupes alliées françaises débarquaient sur les côtes du Var et des Alpes-Maritimes contribuant à libérer le territoire français.

FRANCE 3

Dès l'aube du 15 août 1944, l'armée française d'Afrique et les troupes alliées débarquent sur les côtes de Provence. 18 plages entre Toulon (Var) et Cannes (Alpes-Maritimes) sont concernées. 260 000 soldats débarquent alors à bord de 2 000 navires pour ce qui est appelé l'opération "Dragoon". Quatre jours après son lancement, les forces allemandes reçoivent l'ordre de se replier, le débarquement est un succès.

Une réussite imprévue

"C'est une réussite qui n'était pas prévue. Cela s'explique par diverses raisons : la faiblesse des troupes d'Occupation dont une partie qui manquait de réserves, qui n'avait pas de couverture aérienne, qui n'avait pas de couverture navale, qui était largement démoralisée", détaillait l'historien Jean-Marie Guilllon en août 2014. Seules les garnisons allemandes de Toulon (Var) et de Marseille (Bouches-du-Rhône) sont sommées par Hitler de résister. La première est libérée le 26 août et le 28, la cité phocéenne sera délivrée grâce à l'armée française constituée de soldats musulmans et d'Afrique noire. La France reconnaîtra leur mérite seulement quelques années plus tard. Entre le 15 et le 29 août 1944, 933 soldats français ont été tués et 19 portés disparus. L'armée américaine a perdu plus de 900 hommes qui reposent en Provence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo de goumiers d\'Afrique du Nord, défilant sur le port de Marseille, en août 1944, quelques jours après le Débarquement en Provence.
Photo de goumiers d'Afrique du Nord, défilant sur le port de Marseille, en août 1944, quelques jours après le Débarquement en Provence. (AFP)