Histoire : 2 000 € pour déchiffrer une inscription du XVIIIe siècle

Dans le Finistère, le maire de Plougastel-Daoulas offre 2 000 € à qui saura déchiffrer des inscriptions retrouvées sur un rocher.

France 3

C'est une aventure qui se mérite. Un mystère que Michel Paugam tente de percer depuis plusieurs années. Le conseiller municipal de Plougastel-Daoulas (Finistère) a découvert en bord de mer un rocher avec des inscriptions vieilles de 300 ans. "Il y a une date : 1786", lit Michel Paugam à propos du rocher. En tout, vingt lignes sont gravées. Les inscriptions ont été réalisées vraisemblablement au moment des travaux de fortification de la côte bretonne.

Des contributions jusqu'en novembre

"C'est dommage. Il manque un petit morceau, qui doit être par terre", regrette le conseiller municipal. Archéologues, linguistes, cryptographes... Dans la baie de Plougastel, ils se sont tous cassé les dents sur ce rocher découvert il y a cinq ans. La mairie a donc décidé de faire appel aux bonnes volontés. La somme de 2 000 € est promise à la personne qui saura décrypter le message. La mairie prend les contributions jusqu'en novembre prochain. 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'épée Excalibur, représentée dans la roche aux abords du lac de Trémelin, dans la forêt de Brocéliande (Ille-et-Vilaine), le 31 août 2016. 
L'épée Excalibur, représentée dans la roche aux abords du lac de Trémelin, dans la forêt de Brocéliande (Ille-et-Vilaine), le 31 août 2016.  (BERTHIER EMMANUEL / HEMIS.FR / HEMIS.FR / AFP)