Corse : les "maisons d'Américains", témoignages d'aventuriers d'un autre siècle

Publié Mis à jour
Corse : les "maisons d'Américains", témoignages d'aventuriers d'un autre siècle
FRANCE 2
Article rédigé par
C. Sinz, L. Houeix, F. Fontaine, Insulairdrone - France 2
France Télévisions

Direction le cap Corse, à la découverte d'un patrimoine méconnu : les maisons d'Américains. C'est ainsi que l'on appelle ces villas magnifiques qu'ont fait construire les habitants après avoir fait fortune aux États-Unis au XIXe siècle. Quelques propriétaires ont accepté d'ouvrir leurs portes aux journalistes de France 2.

Majestueuse, elle domine la mer et le village de Rogliano dans le cap Corse. Le palais Nicrosi est ce que l'on appelle une "maison d'Américain", bâtie par un de ces Corses ayant fait fortune de l'autre côté de l'Atlantique au XIXe siècle. Une villa de 1 600 m2, dont l'héritier, Paul Saladini, nous ouvre les portes. Pierre-Marie Nicrosi, son arrière, arrière grand-oncle, très jeune, quitte son île et sa famille pour rejoindre la lointaine Amérique.

Un patrimoine unique dans le cap Corse

"Il part à l'âge de 15 ans, il part jeune, il part seul [...] parce que la situation économique dans le cap Corse n'est pas florissante", raconte Paul Saladini. En Alabama, il fait fortune dans le commerce et tient une épicerie fine. Il fait venir deux de ses frères, les petits Corses illettrés réussissent au-delà de leurs espérances. Leur descendant vit aujourd'hui dans cette villa d'exception, dans laquelle il a ouvert des chambres d'hôte. De l'autre côté du cap, village Pino, quatorze demeures évoquent ce passé somptueux. Une histoire toujours bien vivace, et un patrimoine exceptionnel, unique dans le cap Corse.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.