A Versailles, l'exposition "Les Animaux du Roi" fait revivre la mythique ménagerie du Roi Soleil

Gazelles, singes ou éléphants peuplaient tout autant Versailles que les chevaux et les chiens sous l'Ancien Régime. Une superbe exposition à voir jusqu'au 13 février ressuscite la fameuse Ménagerie construite sous Louis XIV. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Une des salles de l'exposition "Les Animaux du Roi" au château de Versailles, à voir du 12 octobre 2021 au 22 février 2022. (DIDIER SAULNIER - CHATEAU DE VERSAILLES)

Chiens, chats, chevaux mais aussi tigres, gazelles, singes ou éléphants peuplaient Versailles sous l'Ancien Régime: ils sont au coeur depuis mardi 12 octobre 2021 d'une exposition inédite dans le célèbre château. Intitulée Les Animaux du Roi, elle met à l'honneur pour la première fois la mythique ménagerie de Versailles, construite à partir de 1663 sous le règne de Louis XIV.

Un zoo extraordinaire 

A l'époque du Roi-Soleil, les animaux exotiques y servaient d'attraction mais faisaient aussi l'objet d'études scientifiques, artistiques et philosophiques, une histoire retracée à travers 300 peintures, tapisseries, sculptures, objets familiers et animaux naturalisés, films, podcast ainsi qu'un parcours énigmatique dédié aux enfants et semé d'animaux fabuleux comme des dragons ou des chimères.

Vue générale d'une des salles de l'exposition "Les Animaux du Roi" à Versailles. (DIDIER SAULNIER - CHATEAU DE VERSAILLES)

L'exposition retrace l'histoire de ce zoo extraordinaire, fourmillant de pélicans, poules sultanes, autruches, perroquets et panthères, souvent offerts en cadeau aux rois de France, ainsi que la vision historique et culturelle qu'en avaient les contemporains privilégiés de l'époque.

Un volatile peint par le Flamand Nicasius Bernaerts (1620-1678) exposé dans le cadre de l'exposition "Les Animaux du Roi" à Versailles en 2021. (CHATEAU DE VERSAILLES - DROITS RESERVES)

Des animaux portraiturés à l'égal des personnalités de la Cour

"Dès sa création, expliquent les commissaires de l'exposition, le château de Versailles a favorisé le développement d'un nouveau rapport au monde animal. À la Cour s'est même développée une farouche résistance à la théorie cartésienne des animaux-machines : dans le palais des rois de France, on n'a jamais douté que les animaux avaient une âme".

"Les meilleurs peintres du roi, Bernaerts, Boel, Le Brun, Desportes ou encore Oudry, leur ont donné leurs lettres de noblesse en les portraiturant à l'égal des personnalités de la Cour", soulignent-ils.

Le chat favori de Louis XV baptisé "Le Général", immortalisé par le peintre français Jean-Baptiste Oudry (1686-1755). (CHATEAU DE VERSAILLES - DROITS RESERVES)

Louis XIV affectionnait les carpes, Louis XV aimait les chats

À Versailles, "les deux dimensions se superposent, l'animal représenté et la bête véritable, vivante, qui habite la ménagerie, les appartements, les bois et les bassins, fournissant la matière d'innombrables anecdotes", ajoutent-ils.

Parmi elles: la tendresse de Louis XIV pour les carpes, celle de Louis XV pour les chats et en particulier pour celui baptisé "le général", dont le peintre Jean-Baptiste Oudry a réalisé le portrait.

On découvre également l'histoire des deux éléphantes de Versailles, dont celle de l'éléphante offerte à Louis XIV par le roi du Portugal, dont le squelette est présenté à l'exposition.

L'histoire de l'éléphante naturalisée de Louis XV est contée dans l'exposition "Les Animaux du roi" au château de Versailles. (DIDIER SAULNIER - CHATEAU DE  VERSAILLES)

Chiens, chevaux et petits singes

Parmi les animaux qui peuplent la cour, en dehors de la ménagerie, et dont l'exposition raconte aussi l'histoire: les chevaux, plus de 2.000 au total, au coeur de la vie quotidienne et des grandes cérémonies royales, répartis entre la grande écurie (chevaux de chasse et de guerre) et la petite (chevaux de trait et de selle).

Chiens et gazelle peints par le peintre et graveur Jean-Baptiste Oudry (1686-1755). (CHATEAU DE  VERSAILLES - DROITS RESERVES)

Il y a aussi les chiens, peints par François Desportes qui accompagnait le Roi-Soleil à la chasse pour immortaliser ses chiennes préférées telles "Zette" et "Nonette" dans des postures naturelles.
Une des salles dédiée aux chiens de la Cour, à l'exposition "Les Animaux du Roi" au château de Versailles. (DIDIER SAULNIER - CHATEAU DE VERSAILLES)
Quant aux petits singes, qui peuplaient les appartements à Versailles, ils étaient considérés comme des jouets et étaient offerts aux dames de la cour et aux enfants.

Les visiteurs de l'exposition pourront aussi découvrir la reconstitution partielle d'un lieu disparu depuis le règne de Louis XVI: le "bosquet du labyrinthe". Hérité du jardin voulu par Louis XIV, ce labyrinthe végétal fût conçu par Le Nôtre en 1665. Doté d'une quarantaine de fontaines illustrant les fables d'Esope, il abritait à l'époque 330 animaux fantastiques polychromes en plomb.

L'exposition Les Animaux du Roi, est à voir au Château de Versailles jusqu'au 13 février 2022.
L'affiche de l'exposition "Les Animaux du Roi" au Château de Versailles, à voir du 12 octobre 2021 au 22 février 2022. (DROITS RESERVES)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chateau de Versailles

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.