Cet article date de plus d'un an.

Charente : une imprimerie à l'ancienne

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Charente : une imprimerie à l'ancienne
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Si l'imprimerie avec des lettres en plomb ou en bois comme cela se faisait au XIXe siècle semble dépassée à l'heure des imprimantes laser, certains font de la résistance pour promouvoir un travail d'art.

"J'ai toujours aimé les caractères en plomb, j'ai toujours aimé les vieux livres, j'ai toujours été attiré par les familles de caractères et j'étais vraiment très très content quand on a trouvé cette imprimerie", confie Michel Bon, imprimeur et fondateur des éditions "Les Petites allées". Dans un lieu hors du temps situé à Rochefort (Charente-Maritime), rien ne semble avoir bougé depuis son ouverture en 1820. Michel Bon et son épouse en sont les heureux propriétaires depuis une petite décennie seulement.

Un après-midi de travail pour la composition de quatre pages d'un roman

Ici, le travail est réalisé à l'ancienne, avec les mains, et quelques millions de caractères en plomb et en bois. Seule différence : le poids. Le travail de l'imprimeur, lui, est comparable à celui d'un orfèvre ou d'un horloger : il doit être précis et méticuleux. Comptez un après-midi de travail pour la composition de quatre pages d'un roman.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.