Belgique : une école de sonneurs de cloches forme les carillonneurs de demain

Publié
Durée de la vidéo : 5 min
La ville de Malines, en Belgique, est la capitale du carillon. Instrument rare, la toute première école de carillonneur du monde a été fondée dans cette cité flamande.
Belgique : une école de sonneurs de cloches forme les carillonneurs de demain La ville de Malines, en Belgique, est la capitale du carillon. Instrument rare, la toute première école de carillonneur du monde a été fondée dans cette cité flamande. (France 2)
Article rédigé par France 2 - M.-C. Ide, V. Astruc, C. Geens, A. Aubert, O. Wislet
France Télévisions
France 2
La ville de Malines, en Belgique, est la capitale du carillon. Instrument rare, la toute première école de carillonneur du monde a été fondée dans cette cité flamande.

Autrefois, dans une petite ville flamande de Belgique, le carillon ne sonnait que pour les fêtes religieuses et les jours de marché. Aujourd'hui, les habitants de Malines l'entendent plus souvent.

Anne, une jeune canadienne de 24 ans, a pris une année sabbatique pour venir en Belgique se perfectionner au carillon. Le cours est donné sur clavier relié à 49 cloches par Eddy, un carillonneur professionnel. "Il faut être très précis, savoir jouer avec les notes et les accentuer pour que ça ne devienne pas trop cacophonique", explique Eddy Marien, professeur à l'école royale de carillon de Malines.

Un plaisir pour tous

La plupart des cours de carillon ont lieu en bas du clocher, dans la ville, car le sommet ne dispose que de deux places. L'année dernière, l'école a fêté son centième anniversaire. Chaque année, 85 élèves du monde entier viennent y étudier. Pour les plus jeunes, l'apprentissage se fait sur un carillon sans cloche, adapté aux enfants. À Malines, les élèves sont autorisés à jouer dans le beffroi au maximum quatre heures par jour, pour que le son des cloches reste un plaisir pour tous.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.