Cet article date de plus d'un an.

Une tête d'Hermès en marbre découverte sous une rue du centre d'Athènes

Lors de travaux pour améliorer le système d'égouts, une tête en marbre du dieu Hermès a été trouvée à un mètre sous une rue d'Athènes

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une tête de statue du dieu Hermès trouvée à Athènes lors de travaux (15 novembre 2020) (MINISTERE GREC DE LA CULTURE / AFP)

Une tête en marbre du dieu grec Hermès, datant au moins du 3e siècle avant JC, a été mise au jour dans le centre d'Athènes lors d'excavations destinées à améliorer le système des égouts, a annoncé dimanche le ministère de la Culture.

La tête d'Hermès a été trouvée vendredi à seulement 1,3 mètre sous le trottoir de la rue Aiolou, très fréquentée.

La sculpture transportée dans un entrepôt des Antiquités

"L'oeuvre date de la fin du 4e siècle ou du début du 3e siècle avant JC" et elle est en bon état, a indiqué le ministère dans un communiqué. L'oeuvre représente "le dieu à l'âge mûr et fait manifestement partie d'un hermès", précise-t-il.

Un hermès est une sculpture, généralement représentant la tête du dieu Hermès et parfois un buste, posée sur une colonne quadrangulaire, qui, dans la Grèce antique, était érigée aux carrefours pour les délimiter. Fils de Zeus, Hermès est dans la mythologie grecque le messager des dieux, ainsi que le patron des voyageurs, des commerçants et des voleurs.

La statue a été immédiatement transportée dans un entrepôt de la direction des Antiquités. Samedi, le maire d'Athènes Kostas Bakoyannis a posté une photo de la tête en marbre sur son compte Facebook. "Athènes unique", a-t-il commenté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Archéologie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.