Cet article date de plus de deux ans.

Luxeuil-les-Bains inaugure "l'Ecclesia", son site archéologique et ses 150 sarcophages

Le site archéologique "l'Ecclesia" à Luxeuil-les-Bains a ouvert ses portes le 25 mai.  Avec ce nouveau lieu culturel flambant neuf abritant des vestiges antiques et mérovingiens, la région espère attirer de nouveaux touristes. 

Article rédigé par Manon Botticelli
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Vue de l'intérieur de l'Ecclésia, à Luxeuil-les-Bains.  (France 3 Bourgogne-Franche-Comté)

Riche de 17 sites classés monuments historiques, la ville de Luxeuil-les-Bains, en Haute-Saône, ajoute une autre corde à son arc : l’Ecclesia. Un bâtiment contemporain qui abrite et sublime les vestiges archéologiques de la place Saint-Martin. Le site, découvert en 2006, est exceptionnel : 380 sépultures dont 150 sarcophages qui datent de l’Antiquité tardive et de l’époque mérovingienne, le tout en excellent état de conservation.

Le 25 mai, ouverture de l'Ecclésia à Luxeuil les Bains, site archéologique exceptionnel des sépultures, des sarcophages, pour les plus anciennes datant du 4 ème siècle. Un projet qui s'est enfin concrétisé, alors que son ouverture a été retardée par l'épidémie, et sur lequel misent Luxeuil et les Vosges du Sud pour attirer de nouveaux touristes
LUXEUIL OUVERTURE ECCLESIA : COLLECTION SARCOPHAGES Le 25 mai, ouverture de l'Ecclésia à Luxeuil les Bains, site archéologique exceptionnel des sépultures, des sarcophages, pour les plus anciennes datant du 4 ème siècle. Un projet qui s'est enfin concrétisé, alors que son ouverture a été retardée par l'épidémie, et sur lequel misent Luxeuil et les Vosges du Sud pour attirer de nouveaux touristes

Après une ouverture repoussée par la pandémie, l’Ecclesia a enfin pu accueillir ses premiers visiteurs ce 25 mai : des élèves de l’école Saint-Joseph de Héricourt. "J’aime bien voir tous ces cercueils, mais c’est un peu triste", commente un élève. "C’est triste, mais cela nous permet de nous cultiver", concède son camarade. Après la visite, place à la pratique. Les écoliers ont pu jouer aux apprentis archéologues lors d’une activité "fouilles" très appréciée.

Une vue d'ensemble sur les vestiges

L’accent est mis sur la pédagogie avec l’utilisation d’outils numériques. Par exemple, des vidéos 3D montrent l'évolution du lieu de l’époque gallo-romaine à sa transformation en église nécropole au IVe siècle. L’objectif : séduire de nouveaux publics. "On souhaite attirer une nouvelle clientèle dans la destination, explique Sébastien Cornu, directeur de l'office du tourisme. Une clientèle locale et nationale. Les passionnés, les initiés et ce qu’on appelle dans notre jargon les 'clientèles de niche'".

Le bâtiment du site archéologique Saint-Martin, tout en bois et corten (une sorte d'acier), est signé de l’architecte luxovien Michel Malcotti. Le parcours repose sur un système de passerelles et de stations thématiques, qui offre au visiteur une vue d’ensemble sur les vestiges. Une organisation permise par l’architecture du bâtiment, composé d’une charpente suspendue.

Aucun pilier n’est utilisé pour éviter d’abîmer le site, laissé intact après les fouilles des archéologues. "C’est assez rare de retrouver une nécropole mérovingienne dans un aussi bon état et avec autant d’envergure, ici pour la France mais aussi en grande partie pour l’Europe", estime Florence Chapon, responsable du patrimoine. "On a assez peu de sites comparables aujourd’hui". Un trésor qui vient s'ajouter aux nombreux monuments de Luxeuil, composant son sentier du patrimoine

L'Ecclesia, Cité Patrimoine
30 rue Victor Genoux - 70300 Luxeuil-les-Bains

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.