La Corse s’apprête à ouvrir un nouveau musée archéologique à Lucciana

Le musée de Mariana, flambant neuf, ouvrira officiellement ses portes au public dans une dizaine de jours. Riche de près de 10.000 pièces, le site retrace plus de 2000 ans d’histoire corse.  

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le musée archéologique de Mariana possède une collection de 10 000 pièces.  (T.Urtizverea/ France Télévisions)

Après un demi-siècle de recherches historiques et archéologiques, le musée de Mariana à Lucciana, en Haute-Corse, va accueillir ses premiers visiteurs le 22 juin prochain. Un événement attendu depuis plus de 20 ans par cette petite commune de 6000 habitants.  

Inauguration du musée archéologique  de Mariana en Corse

Appellation Musée de France 

Le bâtiment, situé juste en face de la cathédrale de la Canonica, fait près de 1800 m2. A l’intérieur se trouve des trésors. 10 000 objets, dont 500 exposés, qui retracent la période antique et médiévale de la région. La plupart de ces pièces proviennent des fouilles archéologiques réalisées sur le site de l’ancienne ville de Mariana. Une cité témoin de plus de 2000 ans d’histoire avec les colons romains, la domination pisane…

"Pendant plusieurs périodes, il y a eu des fouilles archéologiques. Ce qui nous a permis d’être labellisé Musée de France" se réjouit Joseph Galletti, maire de Lucciana. Car à partir de là, tout a été possible. L’Etat a financé 50% des travaux sur un budget global de 10 millions d’euros.  

Des amphores et lingot de cuivre 

Parmi les objets présentés se trouvent de nombreux amphores qui datent de 50 ans après Jésus-Christ jusqu’au 5e siècle. "Ces amphores ne servaient qu’à transporter des productions alimentaires qui proviennent d’abord d’Italie, puis du Moyen-Orient et enfin d’Afrique. On se rend compte, quand on se penche sur l’histoire antique, que la mondialisation existe depuis bien longtemps", explique Ophélie de Peretti, conservatrice du musée de Mariana.

Ce lingot de cuivre est l'une des pièces maitresse du musée  (T.Urtizverea / France télévisions)

Dans les allées du musée, on trouve aussi des pièces d’exception comme ce lingot de cuivre issu de l’âge du bronze, qui servait de monnaie d’échange mais pas seulement. "Ces lingots étaient aussi utilisés pour fabriquer des objets en bronze. C’est-à-dire qu’on en prélevait une partie, on la mélangeait à d’autres métaux, en particulier à de l’étain. On produisait des objets de la vie quotidienne ou à caractère artistique" précise Ophélie Peretti.

Musée résolument moderne, le numérique est également très présent avec des mises en scènes projetées en trois dimensions.  

Musée archéologique de Mariana
10, strada di u Granalese, lieu-dit Canonica, à Lucciana.
A partir du 22 juin 2021, tous les jours du mardi au dimanche (fermeture le lundi), de 10h à 19h.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Archéologie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.