Arras : un sarcophage en plomb datant probablement du IVème siècle découvert lors de fouilles

Une véritable nécropole a été mise au jour dans les sous-sols de la ville.

Article rédigé par
avec France Bleu Nord. - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une sépulture vieille d'au moins 16 siècles a été découverte dans les sous-sols d'Arras dans le Nord. Image capturée d'une vidéo de la ville, du 21 septembre 2020. (CAPTURE D'ECRAN / VILLE D'ARRAS)

Un sarcophage de plusieurs centaines de kilos a été découvert à Arras, le lundi 21 septembre, lors de fouilles préventives, avant un chantier d'aménagement, rapporte mardi 29 septembre France Bleu Nord.

Le sarcophage, datant probablement du Bas-Empire, est en plomb, pèse quelque 400 kg et est décoré de plusieurs croix de Saint-André. Il a été découvert parmi une cinquantaine de sépultures, formant une nécropole dans les sous-sols de la ville.

Des restes humains à l'intérieur

Des restes humains ont été découverts à l'intérieur, "une étude approfondie va nous permettre d'établir s'il s'agit d'un homme ou d'une femme, mais aussi son statut social, sans doute supérieur à celui des autres occupants de cette partie de la nécropole" a indiqué à France Bleu Mathieu Beghin, l'archéologue de la ville d'Arras. Selon l'archéologue, le sarcophage daterait d'aux alentours du IVème siècle : "Avant cette période on procédait plutôt à l'incinération des corps et les clous des cercueils qui entouraient le sarcophage permettent de situer la sépulture à la période du Bas-Empire".

Le sarcophage a été emmené au centre départemental d'archéologie de Dainville, près d'Arras, et sera exposé aux habitants après restauration.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.