Après les salles de spectacle et les cinémas, le Conseil d'Etat valide la fermeture des musées

Le Conseil d'Etat a validé jeudi la décision du gouvernement de fermer les musées et lieux d'exposition en raison de l'évolution de la pandémie de coronavirus, comme il l'avait fait la veille pour les cinémas et salles de spectacle.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Musée d'Orsay à Paris, 9 décembre 2020. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Le Conseil d'Etat a validé jeudi 24 décembre la décision du gouvernement de fermer les musées et lieux d'exposition en raison de l'évolution de la pandémie.

"Atteinte grave à certaines libertés"

Cette fermeture des musées, salles d'exposition et monuments même de plein air porte bien une atteinte grave à une série de libertés fondamentales, dont "la liberté d'expression et la libre communication des idées, la liberté de création artistique" ou encore "la liberté d'accès aux oeuvres culturelles", souligne une nouvelle fois la plus haute juridiction administrative.

Mais au vu du "contexte sanitaire" particulièrement grave et incertain, cette mesure de fermeture générale n'est pas disproportionnée, jugent les sages. A contrario, comme c'était le cas la veille pour les cinémas et théâtres, la décision ouvre une fenêtre pour une réouverture dès que la situation sanitaire s'améliorera.

Le gouvernement n'a fixé aucune perspective précise pour une réouverture des lieux culturels, et un nouveau bilan de la situation doit être fait le 7 janvier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.