VIDÉO. Rencontre avec Voyou, nouvelle tête de la pop française

Après avoir sillonné les routes aux côtés de groupes comme Pegase, Elephanz ou Rhum For Pauline, Voyou a décidé de poursuivre sa carrière musicale "seul sur son tandem". Il sort son tout premier EP, doux et ensoleillé, baptisé "On s’emmène avec toi".

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

Voyou, de son vrai nom Thibaud Vanhooland, est un jeune auteur-compositeur-interprète lillois de 28 ans. Il vient de sortir son premier projet solo intitulé On s’emmène avec toi sur le label Entreprise, qui accueille Bagarre, Fishbach ou Moodoïd.

Cinq titres en VF

On s’emmène avec toi est composé de cinq titres en VF pour raconter l’amour, comme souvent, l’ennui de ces soirées qui se ressemblent toutes, la jeunesse et les doutes qui vont avec. Des paroles chantées en Français sur des airs de pop électronique, où se mêlent de savants arrangements laissant entrevoir quelques trompettes et parfois même quelques savoureuses vibrations venues d’Afrique.

Fini les premières parties pour Thibaud, même si c’était "un bon exercice". Pour la première fois à Paris, Voyou a vu son nom en tête d’affiche. C’était à La Maroquinerie, lundi 9 avril. L’occasion parfaite pour lui poser quelques questions.

Projet solo

Pas étonnant que le visage de Voyou vous semble familier. Avant de jouer seul dans sa cour de récré, ce jeune multi-instrumentiste a œuvré pendant des années aux côtés d’Elephanz, Rhum For Pauline et Pegase où il jouait de la basse. Même s’il garde de joyeux souvenirs de la vie en groupe, Voyou a eu envie d’exprimer son art de manière plus libre et simple, dans un projet solo : "C’est un projet qui est né après des moments de tension et de fatigue passés au sein d’un groupe. Je suis très content de faire de la route tout seul désormais. C’est vrai que partir en tournée avec les copains me manque un peu...J’y reviendrai peut-être un jour."

Candeur, couleur et parfois langueur sont les maîtres-mots de cet EP. "Seul sur ton tandem" l’illustre bien. La chanson raconte l’histoire d’une perte amoureuse, le genre d’histoire où l’on se retrouve "tout seul", "l’âme en peine", "à pédaler pour deux". Le texte est triste ou plutôt mélancolique, mais c’est la fraîcheur, la naïveté et l’enthousiasme de la mélodie qui l’emportent. Morale de l’histoire ? "Et roulez roulez et pourvu que jamais rien ne vous arrête."

Fidèle à sa trompette

À la fin de "Seul sur ton tandem", en guise de signature, une trompette retentit : c’est l’instrument totem dans la famille de Thibaud qui en joue depuis l’âge de 5 ans. À l’adolescence, le musicien troque sa trompette contre une basse, une guitare et une batterie, comme pour s’émanciper de l’héritage familial et surtout pour "faire du rock" avec les copains. Mais Voyou ne l’oublie pas, cette trompette. Elle lui donne "ce petit truc en plus". Et lorsqu’il se met à en jouer sur scène, cela donne au public l’irrémédiable envie de danser... avec les mains en l’air.

Voyou est un garçon aussi tendre que grand et sa musique a le goût des douces journées d’été ensoleillées, où même les histoires tristes ne donnent pas envie de pleurer. Ses mélodies ont la fâcheuse tendance à s’infiltrer discrètement dans l’hémisphère gauche du cerveau pour s’y accrocher un long moment. Pour le plaisir. Son album, déjà plein de promesses, est en pleine gestation. Il verra le jour début 2019. Patience donc... En attendant Voyou a prévu plein de concerts pour enchanter votre été.

Voyou, de son vrai nom Thibaud Vanhooland, est un jeune auteur-compositeur-interprète lillois de 28 ans.
Voyou, de son vrai nom Thibaud Vanhooland, est un jeune auteur-compositeur-interprète lillois de 28 ans. (PIERRE-EMMANUEL TESTARD)