Vidéo Les 3 moments qui ont changé la vie de Raphael

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Sa rencontre avec David Bowie, le film qui a changé son destin, le concert à Bercy où rien ne s'est passé comme prévu… Raphael raconte les trois moments qui ont changé sa vie.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Sa rencontre avec David Bowie, le film qui a changé son destin, le concert à Bercy où rien ne s'est passé comme prévu… Raphael raconte les trois moments qui ont changé sa vie.

Sa première partie de Bowie

Grand fan de David Bowie depuis son enfance, Raphael ne pourra jamais oublier sa première partie avec lui, à l'Olympia. "La première partie de Bowie en 2002, ça c'est quelque chose qui a vraiment marqué ma vie parce que moi la raison pour laquelle je fais de la musique, c'est un peu à cause de Bowie quoi. Je l'ai découvert quand j'étais petit et j'étais comme ça, affolé par ses chansons, par son mélange entre son côté très féminin et sa voix très grave", raconte Raphael.

Le jour où il a vu "Vol au-dessus d'un nid de coucou"

Fraîchement diplômé de son baccalauréat et admis dans une prépa aux grandes écoles au lycée Henri IV à Paris, Raphael plaque tout après avoir vu le célèbre film de Milos Forman "Vol au-dessus d'un nid de coucou". "Et Jack Nicholson qui interprète un mec qui s'appelle McMurphy je crois, à un moment donné, il a un autre patient de l'hôpital psychiatrique et il dit : "Toi tu devrais vraiment t'éclater, conduire des décapotables, t'es jeune, qu'est-ce que tu fous là dans cet asile ?"", raconte le chanteur. Et ce fut un déclic pour lui, le poussant à se consacrer exclusivement à la musique. "Il a changé mon destin", ajoute-t-il.

Une panne d'électricité en plein Bercy

"On avait préparé un très beau spectacle, la salle était remplie. C'était un sacré rendez-vous quoi. On fait les balances, tout se passe bien, les gens entrent, la salle elle est pleine, immense (…) À 20h25, noir sidéral. Tout s'éteint", se souvient Raphael. Après plusieurs minutes d'interruption, les techniciens réalisent qu'il s'agit d'une panne d'électricité dans tout le 12e arrondissement à Paris. "Et à 22 heures ou 22h10, la lumière se rallume. Alors vous imaginez 18 000 personnes qui attendent depuis 1h40, 1h50, et qu'en effet l'électricité se remet en marche. Il y avait un truc vraiment électrique dans cette soirée", sourit Raphael.

Le nouvel album "Haute Fidélité" de Raphael est disponible partout.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.