Une rentrée rock à la Comédie française avec Bob Dylan

Pour sa première saison de nouvel administrateur du "français", Eric Ruf frappe fort. La maison de Molière est en pleine ébullition. Pour preuve, l'un des premiers spectacles, "Comme une pierre qui...," de Marie Rémond, reconstitue sur scène la création en 1965, du mythique "Like a rolling stone", de Bob Dylan.

("Comme une pierre qui...," de Greil Marcus (adaptation de Marie Rémond et Sébastien Pouderoux))

Du rock à la Comédie française, c’est du jamais vu et on en redemande. C'est tout simplement jubilatoire, le studio, la petite salle de la plus ancienne maison de théâtre en France, devient, le temps de la pièce, Comme une pierre qui... , de Marie Rémond, le studio A de la Columbia Records à New York.

Sur scène, les comédiens sont d'incroyables batteurs, guitaristes, claviers et chanteurs. Ils sont jeunes et fébriles, comme l'étaient Bob Dylan et ses musiciens, en 1965. Marie Rémond, qui adapte là, une partie du livre de Greil Marcus sur Dylan, a parfaitement fusionné les fragilités de la création, celle du théâtre et celle de la musique.

Sébastien Pouderoux qui co-signe la mise en scène est un Bob Dylan en plein doute : en 1965, alors que le public et la critique le considèrent comme un chanteur folk à textes, il prend un virage plus rock et surtout plus poétique.

Like a rolling stone  se crée dans une joyeuse pagaille, les musiciens ne savent même pas ce qu’ils doivent jouer, Dylan est tour à tour mutique, jovial, excité, imprévisible. Quinze prises seront enregistrées, toutes différentes et ce band éphémère ne sait même pas que celle qui deviendra l’hymne d’une génération est quelque part au milieu d’une bande magnétique que la pièce restitue avec l’incroyable talent des comédiens-musiciens de la comédie française.

Comme une pierre qui...,  de Marie Rémond et Sébastien Pouderoux à la comédie française jusqu'au 25 octobre 2015.

Rentrée rock à la Comédie française. Le reportage de Thierry Fiorile pour France Info
--'--
--'--