Cet article date de plus de huit ans.

Une photo du petit Grégory sur une pub pour le Festival de jazz de Montreux

Un portrait de Grégory Villemin, l'enfant retrouvé noyé en 1984 dans la Vologne, a été utilisée par erreur pour illustrer une publicité dans le journal du Festival de jazz de Montreux. Circonstance aggravante : la photo vante la garderie d'enfants du festival. Tous les exemplaires du journal ont été retirés.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Twitter @koramarok Autre)

La photo d'un enfant victime de l'affaire judiciaire peut-être la plus retentissante de ces trente dernières années pour vanter les mérites de la garderie d'enfants du Festival : les organisateurs de Montreux se seraient sans doute bien passés de cette publicité. C'est "une erreur regrettable ", ont-ils expliqué : celle d'un jeune graphiste étranger, qui ignorait tout l'affaire Villemin, et qui a choisi cette photo sur Google images après avoir fait une recherche sur le mot "enfant".

Par ailleurs, explique le porte-parole du Festival, la rédaction en chef du Montreux Jazz Chronicle n'a pas repéré l'erreur, la photo étant (légèrement) floutée.
Un internaute, lui, a immédiatement identifié le petit Grégory et a diffusé la publicité sur les réseaux sociaux. 

Dès qu'ils ont été informés du buzz, les organisateurs du Festival ont retiré tous les exemplaires du journal.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.