Texas revient avec "Hi", nouvel album qui réunit des morceaux écrits il y a 25 ans

C'est sans conteste l'un des groupes britanniques préférés des Français. Les Ecossais de Texas viennent de sortir un dixième album studio, "Hi", et c'est déjà un succès.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La chanteuse écossaise du groupe Texas, Sharleen Spiteri, se produit sur scène lors du 30e festival de musique rock Eurockeennes, le 5 juillet 2018 à Belfort. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

La philosophie de Texas ? "On s'en fiche d'être célèbres, notre souci c'est juste de faire de la super musique", lance Sharleen Spiteri, leader du groupe écossais. Plus de trois décennies après les débuts, cela ne semble pas avoir changé pour Sharleen Spiteri et ses camarades.

Au lieu de ce dixième album, ils pensaient sortir une sorte de best-of. Mais en fouillant dans les coffres de la maison de disques, ils ont retrouvé des morceaux écrits pour White On Blonde il y a 25 ans, et jamais sortis, notamment ce titre, Mr Haze, gonflé avec un sample de Donna Summer.

"Notre chance, c'est qu'on avait fait un titre avec Giorgio Moroder, une version de 'Summer son' il y a longtemps, donc on l'a juste appelé en lui demandant si on pouvait utiliser ce sample, raconte la chanteuse du groupe. C'est particulier et ça sonne bien, donc ça nous a inspirés pour continuer à écrire."

"On n'a jamais été un groupe qui suit les tendances, et c'est encore ça qui nous a guidés."

Sharleen Spiteri, chanteuse du groupe Texas

à franceinfo

L'inspiration était là, les pas de côté également, comme ce premier single, Hi, enregistré avec les New Yorkais du Wu-Tang Clan.

Sharleen Spiteri, elle, semble toujours aussi inspirée, passionnée, soucieuse aussi de voir les jeunes musiciens souffrir dans une période difficile.

"Le gouvernement britannique a carrément dit que les musiciens devraient trouver un vrai boulot, s'agace-t-elle. On s'est dit 'va te faire f... ! Sais-tu combien l'industrie musicale rapporte dans ce pays ?' Vous savez quoi : j'ai honte de ne plus faire partie de l'Europe. Pour un groupe comme Texas, avec du succès et de gros revenus, on peut se permettre de payer des gens pour remplir des formulaires, mais c'est pour les jeunes que les tournées vont devenir très difficiles."

Pour Texas, le succès est toujours là : ils sont adulés en France, et entrés à la troisième place des classements britanniques. Une constance impressionnante.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rock

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.