Peter Gabriel, Annie Lennox et Carlos Santana vedettes d'un concert caritatif en ligne pour les 75 ans de l'ONU

De nombreux artistes de toutes générations et de tous continents ont participé mardi 2 décembre 2020 à un foisonnant événement musical organisé sur Facebook par l'association américaine Playing For Change à l'occasion des 75 ans des Nations Unies.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Peter Gabriel sur scène le 10 décembre 2014 à Dublin, en Irlande, au 3Arena (PHILLIP MASSEY / WIREIMAGE / GETTY IMAGE)

Peter Gabriel, Annie Lennox, Yo-Yo Ma, Ringo Starr, Aloe Blacc, Angélique Kidjo, Billie Eilish, Carlos Santana, Keith Richards, Robbie Robertson, Sheila E., Meshell Ndegeocello, Run The Jewels, Rhiannon Giddens... C'est une affiche prestigieuse que le réseau Playing For Change a mobilisée mardi 1er décembre pour son concert en ligne organisé à l'occasion du 75e anniversaire de l'ONU.

Retransmis dans la soirée de mardi 2 décembre 2020 (heure française), l'événement virtuel était co-organisé par Playing For Change, association à but non lucratif fondée aux États-Unis, et le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA). Intitulé "La paix à travers la musique, un événement global pour la justice sociale", il est resté disponible sur Facebook quelques jours (voir notre set-list chronologique plus bas), associé à une collecte de fonds - relancée à l'occasion de l'anniversaire du chanteur anglais Peter Gabriel, le 13 février 2021.

Peter Gabriel revisite son emblématique "Biko"

On y découvrait de très belles performances, parmi lesquelles celle de Peter Gabriel qui se fait rare ses dernières années et qui a réenregistré pour l'occasion l'un de ses titres iconiques, Biko, hymne anti apartheid de 1980. Parmi les autres prestations marquantes, celle du bluesman Gary Clark Jr alors que la chanteuse Annie Lennox reprenait, seule au piano, un classique de son ancien duo Eurythmics... On pouvait aussi y entendre un très beau Higher Ground (de Stevie Wonder) porté par plusieurs belles voix dont celle d'Aloe Blacc... Des instrumentistes des cinq continents participaient aux performances.


Peter Gabriel chante Biko, l'un de ses classiques, accompagné (à distance) par divers artistes comme Meshell Ndegeocello, Yo-Yo Ma et Angélique Kidjo

Conformément à l'usage dans ce style d'événement associant musique et humanitaire, tout au long du concert virtuel, s'exprimaient des personnalités de tous horizons, de Sheila E. à Danny Glover, avec des apparitions de Billie Eilish (vers la 59e minute), Ringo Starr (à 1h29)... Ils parlaient de l'importance de l'éducation, du pouvoir rassembleur de la musique, évoquaient les violences raciales survenues en 2020, la pandémie de Covid-19, les atteintes à l'environnement et le changement climatique...

L'événement débutait avec plusieurs artistes se présentant et déclarant : "Je joue pour le changement" ("I play for change"). Il était ponctué de nombreuses interventions en anglais, en espagnol et en portugais (alors sous-titrées en anglais).

La set-list
2mn12 : Get Up Stand Up (Bob Marley), une belle version avec des mots de Martin Luther King, par différents artistes à travers le monde, dont Keith Richards
11mn02 : Times They Are A-Changin' (Bob Dylan, 1964), par Brandi Carlile, Tim et Phil Hanseroth et Mike McCready de Pearl Jam
20mn20 : Iko Iko, classique de la Nouvelle-Orléans, par différents artistes (dont le regretté Dr John, inséré dans le clip)
27mn40 : Higher Ground (Stevie Wonder), par différents artistes dont Aloe Blacc et Shemekia Copeland

33mn38 : This Land, par Gary Clark Jr (chanson inspirée par le titre This Land Is Your Land de Woodie Guthrie)
43mn : I Love America, poème récité a cappella par Alfred Howard
47mn40 : Pulling The Pin, par Run The Jewels, Josh Homme et Mavis Staples
52mn : Pemba Laka, une chanson du groupe de Playing for Change, par différents artistes
57mn : Tá Escrito (Xande de Pilares), par Dudo Nobre, Alcione et d'autres artistes brésiliens

1h04mn40sec : Here Comes The Rain Again (Annie Lennox, Dave Stewart), grand succès d'Eurythmics, par Annie Lennox seule au piano
1h08mn58sec : Biko, par son auteur-compositeur Peter Gabriel, depuis ses studios Real World dans le sud-ouest de l'Angleterre. La chanson est présentée par le fils du militant anti-apartheid assassiné Steve Biko, Nkosinathi Biko, à 1h07mn50sec. Avec la participation de divers artistes dont Meshell Ndegeocello, Yo-Yo Ma, Angélique Kidjo, le Cape Town Ensemble...

1h17mn : Better Together, par Jack Johnson, en guitare-voix
1h29mn38sec : The Weight (Robbie Robertson), chanson du groupe de Band, par Robbie Robertson, Marcus King, Ringo Starr, Larkin Poe, Mermans Mosengo...
1h35mn20sec : I Remember Everything de John Prine, en hommage au songwriter mort du Covid-19 le 7 avril 2020, par Nathaniel Rateliff, Shemekia Copeland, Keb' Mo'...

1h42mn : Oye Cómo Va (Tito Puente), classique du répertoire du groupe Santana, par le guitariste Carlos Santana, son épouse Cindy Blackman Santana à la batterie, Tito Puente Jr, los Hijos de Benkos (Colombie), Cory Henry à l'orgue...
1h47mn40sec : Stand By Me, classique de Ben E. King, par différents artistes de Playing For Change, dont le bluesman Roger Ridley (repéré dans une rue de Los Angeles en 2005 par le confondateur de l'association, Mark Johnson)

Instruments de musique et thématiques à l'honneur
18mn : la batterie, les percussions
24mn : le banjo, son histoire complexe aux États-Unis, par Rhiannon Giddens
55mn : "les gens d'ascendance africaine" (candomblé, tango, musiques de Palenque, du Brésil...)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.