Neil Young entame des "Séances au coin du feu" de toute beauté en temps de confinement

Le chanteur et musicien canadien Neil Young a entamé une série de sessions acoustiques à son domicile du Colorado. La dernière, longue de 28 minutes et six chansons, nous transporte chez lui, au coin du feu.

Le guitariste et chanteur canadien Neil Young, le 9 septembre 2019 à Santa Monica (Californie, Etats-Unis).
Le guitariste et chanteur canadien Neil Young, le 9 septembre 2019 à Santa Monica (Californie, Etats-Unis). (REBECCA CABAGE/AP/SIPA / SIPA)

Encore un concert à la maison ? Oui, mais de toute beauté et par un précurseur des concerts à domicile, Neil Young, 74 ans. Le chanteur et guitariste de légende, technophile très soucieux de qualité du son, n'a pas attendu l'épidémie de coronavirus pour lancer son site très complet Neil Young Archives, une ambitieuse plateforme de streaming en haute définition qui est aussi un blog et un réseau social au look sépia.

Ces jours-ci, le Canadien Neil Young, qui vient enfin d’obtenir la nationalité américaine après 50 ans de résidence, devait partir en tournée aux Etats-Unis avec son groupe fétiche Crazy Horse. La pandémie de Covid-19 l’en empêche, et il est désormais confiné avec son épouse, l’actrice Darryl Hannah, et leurs deux chiens dans une maison du Colorado. 

C’est de là que le musicien a décidé de partager ses Firesides Sessions, des Séances au coin du feu, afin de rompre l'isolement. Pour ce faire, sa femme passe de l’autre côté de la caméra (et ses chiens se baladent dans le champ).

Six chansons acoustiques qui nous transportent

Vendredi 20 mars, il a joué un set magnifique de six chansons acoustiques débuté dehors, en pleine nature, autour de sa maison - Neil est vêtu d'une de ses habituelles chemises de bûcheron et on aperçoit les collines enneigées au loin - avec Sugar Mountain. Vous pouvez revoir la session sur son site.

"J’espère que vous allez bien. J’espère que tout se passe bien chez vous. Que vous avez un endroit pour vous et les vôtres", dit-il. Puis il s’installe avec une guitare acoustique toute cabossée près d’une imposante cheminée de cowboy où crépitent les flammes, et attaque Vampire Blues. Suit la rareté Love Art Blues, puis Tell Me Why, Razor Light et Little Wing.

On le voit installer son harmonica tranquillement avant Razor Light, dialoguer avec son épouse de l’autre côté de la caméra et jouer tout du long en toute simplicité. On n'est plus ici, on est là bas, totalement dépaysés. Et le corona semble terrassé durant 28 petites minutes de bonheur.

Une session en soutien à Bernie Sanders

La session inaugurale de ces Sessions au coin du feu avait été enregistrée la semaine passée en soutien au candidat à l’investiture démocrate Bernie Sanders, dont le meeting avait dû être annulé pour cause de confinement. Pour le député du Vermont, Neil Young avait dégaîné l’une de ses plus célèbres ballades, Heart of Gold. Bernie Sanders a posté la session.

Apparemment, une nouvelle Fireside Session est prévue ce lundi 23 mars.