Le légendaire chanteur Damo Suzuki, du groupe Can, est mort à 74 ans

Le musicien japonais était surtout connu pour son appartenance au groupe krautrock Can de 1970 à 1973.
Article rédigé par franceinfo Culture
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min
Damo Suzuki à Dusseldorf, le 10 octobre 2020. (CHRISTOPH HARDT/GEISLER-FOTOPRES / GEISLER-FOTOPRESS)

L’artiste inventait une langue une au fur et à mesure qu’il interprétait les titres de son groupe de rock allemand alternatif. Damo Suzuki est décédé à l’âge de 74 ans, a annoncé, sur les réseaux sociaux, Can, sans donner de détails. "C'est avec une grande tristesse que nous devons vous annoncer le décès de notre merveilleux ami Damo Suzuki, hier, vendredi 9 février 2024. Son énergie créatrice illimitée a touché de nombreuses personnes dans le monde entier, non seulement avec Can, mais aussi avec sa tournée couvrant tous les continents. L'âme bienveillante et le sourire effronté de Damo nous manqueront à jamais. Il rejoindra Michael, Jaki et Holger pour un jam fantastique ! Beaucoup d'amour à sa famille et à ses enfants".

Le communiqué fait référence à Michael Karoli, Jaki Liebezeit et Holger Czukay, anciens membres de Can, tous les trois décédés. La légende voudrait que Damo Suzuki (lien en anglais), arrivé en Allemagne depuis son Japon natal deux ans après la formation de Can en 1968, jouait dans les rues de Munich pour subvenir à ses besoins. Et c'est là qu'il a rencontré Jaki Liebezeit et Holger Czukay. Après le départ du chanteur Malcom Mooney, les deux membres fondateurs du groupe de krautrock Can ont demandé à Damo Suzuki de prendre sa place derrière le micro le soir-même du concert. 

Il marquera l'histoire du groupe pendant trois ans avec trois albums emblématiques (Tago Mago, Ege Bamyasi et Future Days) et des concerts mythiques avant de quitter la musique après s'être marié avec une Allemande Témoins de Jéhova. Il revient à la musique dix ans plus tard pour une carrière solo. Damo se battait contre le cancer depuis de longues années. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.