Le chanteur de Metallica entre en cure de désintoxication, la tournée annulée

James Hetfield n'est pas débarrassé de ses addictions : il vient d'entrer en cure de désintoxication, contraignant Metallica à annuler sa prochaine tournée en Australie et en Nouvelle-Zélande.

James Hetfield, le chanteu et guitariste du groupe de metal américain Metallica, le 23 août 2019 au stade olympique de Munich (Allemagne).
James Hetfield, le chanteu et guitariste du groupe de metal américain Metallica, le 23 août 2019 au stade olympique de Munich (Allemagne). (SVEN HOPPE / DPA / AFP)

Metallica a annulé et reporté sa prochaine tournée en Australie et en Nouvelle-Zelande. La raison ? Son chanteur, James Hetfield, est entré une nouvelle fois en cure de désintoxication.

"Comme la plupart d'entre vous le savez sûrement, notre frère James a des problèmes d'addiction depuis des années. Malheureusement, il a fallu qu'il re-suive un traitement pour se rétablir", ont écrit ses comparses Lars Ulrich, Kirk Hammett et Robert Trujillo sur le site du groupe.

"Nous sommes vraiment désolés pour le désagrément, surtout pour nos fans les plus loyaux qui voyagent aussi loin pour nos shows", ont-ils ajouté, sans préciser à quelle date la tournée, qui devait débuter le 17 octobre à Perth (Australie), est repoussée. Les places achetées seront remboursées, ont-ils précisé.

James Hetfield a replongé 

Metallica, formé en 1981 à Los Angeles, est l'un des groupes de metal les plus célèbres au monde, fort de dizaines de millions d'albums vendus et d'une notoriété mondiale qui a traversé les générations.

James Hetfield, 56 ans, chanteur et co-fondateur du groupe, est connu pour ses problèmes d'addiction et d'alcoolisme. Il était entré en désintoxication notamment en 2004. "La peur a été une grosse motivation (pour entrer en désintoxication ndlr) pour moi", avait-il expliqué en 2017 dans le podcast The Joe Rogan Experience (via Loudwire). "Perdre ma famille, c'est ce qui me faisait le plus peur." Il affirmait alors être "sobre depuis quinze ans."