Cet article date de plus d'un an.

Dominique A signe un livre et une reprise en hommage à l’artiste rennais Philippe Pascal

Dans son dernier ouvrage, "Fleurs plantées par Philippe", Dominique A raconte sa relation avec Philippe Pascal et tente de faire le deuil de la disparition du chanteur le 12 septembre 2019. Sur son dernier album, il reprend aussi L'Eclaircie de l'artiste rennais.

Article rédigé par
Gaël Simon - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Sur son dernier album, il reprend aussi L'Eclaircie, écrite par l'artiste rennais. (FRANCE 3)

Un Nantais qui a fait ses premiers pas à Rennes. Dans les années 1980, Dominique A fait les 100 kilomètres de la Nationale 137 à travers la Bretagne pour se rendre dans une ville qui l’impressionne. Il y découvre alors un artiste à la voix qui résonnera éternellement en lui : Philippe Pascal. Un emblème de la scène rennaise, véritable "aimant" comme le chante aujourd’hui Dominique A.

Un magnétisme qui opérait encore le jeudi 12 septembre 2019, jour de la disparition de l’ancien leader du groupe Marquis de Sade. "Philippe Pascal était mort, et le cours de nos vies, d’une certaine façon, en était altéré", écrit alors le Nantais d’origine dans son dernier ouvrage, Fleurs plantées par Philippe. "C’était un vrai deuil pour la plupart des gens que je connaissais et pour moi. C’était un peu le deuil d’une certaine jeunesse", exprime l’artiste. Un livre donc, des mots pour raconter le dernier rendez-vous manqué entre les deux interprètes.

Une ultime discussion

À la fin de l’été 2019, Philippe Pascal éprouve des difficultés à écrire pour le troisième album du groupe Marquis de Sade, qui s'est reformé deux ans plus tôt. Son épouse contacte alors Dominique A, lui suggérant d’écrire l’album à quatre mains. "Elle le voyait en souffrance, ne parvenant pas à écrire. Elle m’a contacté pour me proposer cette collaboration et lui en a parlé. Il y a eu un échange de mails entre Philippe et moi dans lesquels on avait plus ou moins convenu de se voir à Rennes pour en parler. Et puis le lendemain, j’apprends qu’il s’est tué".

L’ouvrage permet également à Dominique A de regarder dans le rétroviseur et de se remémorer ses débuts sur la scène rennaise. La route des souvenirs conduit ainsi le chanteur dans un café-concert de la rue Saint-Malo. C’est là-bas qu’il s’est produit pour la première fois dans la ville où il fallait se montrer. Le compositeur n’y était jamais revenu depuis son passage dans les années 1980. À l’époque, le chanteur faisait partie du groupe John Merrick, du nom du héros d’Elephant Man. Le film de David Lynch a fortement marqué Dominique A. "C’était du rock rennais mais à la nantaise. Donc c’était du mauvais rock rennais", sourit l’artiste.

Une reprise écrite pendant le confinement

Près de 30 ans et 13 albums plus tard, Dominique A a su se frayer son chemin. Il sort en cette fin d’année, Vie étrange, son quatorzième recueil de chansons, écrites pendant le premier confinement, et dans lequel on retrouve une reprise d’un titre de Philippe Pascal, L’Eclaircie, à l’époque où il était membre du groupe Marc Seberg. "C’était dans les premiers jours du confinement. J’étais un peu perdu comme tout le monde. J’égrainais quelques accords sur ma guitare et ces quelques accords m’ont rappelé quelque chose. Je me suis rendu compte que c’était ceux de L’Eclaircie. Alors j’ai commencé à la chantonner", se souvient l’artiste qui a ainsi travaillé sur une reprise, une manière de se sortir de cette période particulière.

"Je n’avais pas envie de toucher à l’intouchable, confie Dominique A. J’avais de l’appréhension par rapport à la femme de Philippe, Claire. Savoir comment elle allait prendre cette reprise, si elle allait l’aimer ou la détester, ou même détester l’idée de cette reprise".

Malgré ces doutes, le geste artistique semble réussi. Dominique A donne une bande musicale à son récit et dévoile l’intimité toute en distance qu’il avait fini par partager avec Philippe Pascal.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rock

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.