Rencontre avec Vink, le "rappeur de campagne", repéré dans le concours "Nouvelle école" sur Netflix

Il n’a pas remporté le concours mais son débit n’est pas passé inaperçu dans la première saison de "Nouvelle école", la compétition de rap francophone de Netflix dont le dernier des huit épisodes a été diffusé la semaine dernière. Rencontre avec le jeune Vink, qui se définit lui-même comme un "rappeur de campagne", chez lui en Gironde.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le rappeur Vink, repéré dans le concours "Nouvelle école" sur Netflix. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3 / C. MICHELLAND)

SCH, Niska et Shay. C’est le jury de choc réuni par Netflix pour Nouvelle école, son adaptation du concours de rap Rhythm + Flow lancé aux Etats-Unis en 2019. Vingt candidats apprentis rappeurs se sont affrontés pendant plusieurs semaines pour remporter un chèque de 100 000 euros. Parmi eux, Vink, originaire de Gironde, qui a réussi à conquérir le public en se démarquant face à des rappeurs plus confirmés.

FTR

Un débit impressionnant

"Quand je suis arrivé, j’ai vraiment eu l’impression d’avoir été jeté dans une arène de gladiateurs, en slip, et pas avec le corps d’un gladiateur". Vink mise sur son humour, et surtout sur son débit qui a surpris et impressionné jury et public de Nouvelle école. "Cet effet de surprise, il est hyper pratique je pense que ça me sauve de beaucoup de choses", rigole le jeune rappeur. Un artiste en devenir donc, qui travaille dans sa campagne natale en Gironde entouré de ses frères et sœurs. C’est ici, au plus près de ses racines, qu’il trouve son inspiration, loin des clichés véhiculés par certains rappeurs. Lui ne cherche pas à s’inventer une vie, il veut juste rapper la sienne.

"Vink, avant d’être un rappeur de campagne c’est un rappeur de chantier. C’est la flemmardise, la démotivation, la vie normale en fait, le caleçon-chaussettes, le dimanche devant la télé, la vie normale de 90% des Français je pense", raconte le jeune artiste. Et s’il n’a pas gagné le concours, il a gagné en confiance et enchaîne tout de même les projets, les yeux tournés vers l'avenir. Prochain objectif : monter sur scène, et pouvoir vivre de sa passion.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rap

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.