Meutre de Tupac Shakur : perquisition près de Las Vegas 27 ans après la mort du rappeur

Une perquisition a été menée par les enquêteurs de Las Vegas qui tentent d'élucider le meurtre de la légende du rap Tupac Shakur. Le musicien a été tué pas balles sur le Strip à Las Vegas en 1996, lors d’une fusillade en voiture.
Article rédigé par franceinfo Culture avec AFP
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le rappeur Tupac Shakur pose pour un portrait au Club Amazon le 23 juillet 1993 à New York (Al Pereira/Michael Ochs Archives/Getty Images)

Le meurtre du rappeur américain Tupac Shakur va-t-il être élucidé ? Près de trente ans après la fusillade survenue le 7 septembre 1996 à Las Vegas, la police de cette métropole du Nevada "est en mesure de confirmer qu'un mandat de perquisition a été exécuté" lundi 17 juillet 2023 dans la ville voisine de Henderson, a indiqué un porte-parole dans un communiqué transmis à l'AFP.

L'opération a été conduite "dans le cadre de l'enquête en cours sur le meurtre de Tupac Shakur", a-t-il ajouté sans plus de précisions.

Une légende du rap

Légende du hip-hop, Tupac était devenu un artiste incontournable de la côte ouest américaine après une carrière aussi brève que fulgurante, avant d'être abattu en septembre 1996 à Las Vegas, dans des circonstances qui demeurent floues. Il avait 25 ans.

Le rappeur, à l'origine des tubes California, Changes, Dear Mama et All Eyez On Me, a vendu 75 millions d'albums.

Tupac était devenu une figure clé de la fameuse rivalité entre les scènes rap de la côte ouest et la côte est des Etats-Unis.

Bien que natif de New York, il incarnait le hip-hop "West Coast" après avoir déménagé adolescent en Californie avec sa famille.

Son meurtre avait été suivi, six mois plus tard, par celui de son rival de la côte est, Christopher "The Notorious BIG" Wallace.

Beaucoup lient leurs morts à la rivalité entre leurs labels Death Row (basé à Los Angeles) et Bad Boy Entertainment (New York), mais des historiens de la musique affirment que cette opposition avait été amplifiée pour des raisons commerciales.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.