Jazz sous les pommiers 2019 : 5 coups de cœur du directeur Denis Lebas

Dans moins d'un mois débute le festival Jazz sous les pommiers (24 mai-1er juin 2019), point d'orgue de la saison musicale de la cité normande de Coutances. Denis Lebas, directeur du festival, nous présente cinq coups de cœur piochés dans la programmation de la 38e édition.

Affiche de l\'édition 2019 du festival Jazz sous les pommiers (24 mai-1er juin 2019)
Affiche de l'édition 2019 du festival Jazz sous les pommiers (24 mai-1er juin 2019) (L'Atelier du Bourg)

Avec sa riche programmation, son public de passionnés, son réseau impressionnant de bénévoles, Jazz sous les pommiers est l'un des événements musicaux incontournables du printemps. "C'est le festival français le plus dense", souligne Denis Lebas, son directeur depuis 1986. "On a énormément de choses toute la journée, dès 10 heures du matin certains jours. On a beaucoup de créations, de plateaux inédits. Le jazz, c'est une musique à croquer, une musique d'aujourd'hui. Si vous venez à Coutances, vous aurez largement de quoi composer votre menu et vous en mettre plein les oreilles."

Denis Lebas a accepté de se prêter à un exercice délicat pour tout patron de festival : désigner cinq coups de cœur dans une programmation qu'il a lui-même élaborée avec passion...

1. La batteuse française Anne Paceo

"Mon premier coup de cœur, ce serait l'une des créations d'Anne Paceo, batteuse en résidence chez nous, qui va se frotter au hip-hop. Son projet s'appelle Rewind. Elle a invité trois MC. C'est le jazz d'aujourd'hui qui se mélange à d'autres influences. Anne Paceo jouera au Magic Mirror le mercredi 29 mai."

Vidéo : Festival Jazz sous les pommiers

2. Le contrebassiste américain Ron Carter

"Mon deuxième coup de cœur, ce serait une légende du jazz, à la fin du festival, le samedi 1er juin : Ron Carter. Il faut se rappeler qu'il a fait partie du quintet de Miles Davis [ndlr : dans les années 60, avec Herbie Hancock, Wayne Shorter...]. J'aime bien les dernières légendes qui ont encore beaucoup de choses à nous dire... Il transpire toute l'histoire du jazz. Avec Renee Rosnes au piano, il propose un jazz pur, classique, de la tradition, mais c'est vraiment l'un des derniers grands. À ne pas manquer."

Vidéo : Blue Note Milano

3. Le duo Dave Liebman-Andy Emler

"Le troisième, ce serait le duo composé par le saxophoniste Dave Liebman et Andy Emler [pianiste, organiste] sur l'orgue de la cathédrale, également le samedi 1er juin. S'il y a une chose incontournable à Coutances à part Jazz sous les pommiers, c'est sa cathédrale et son orgue ! Dave Liebman, l'un des grands noms du jazz, forme un magnifique duo avec Andy Emler."

Vidéo : Andy Emler

4. La chanteuse franco-américaine Cécile McLorin Salvant

"Il y a aussi Cécile McLorin Salvant, qui est pour moi LA chanteuse de jazz number one aujourd'hui. Elle chante en duo avec Sullivan Fortner au piano. Extrêmement douée, extrêmement à l'aise sur scène, elle dégage quelque chose, elle s'empare d'un répertoire avec une facilité déconcertante. C'est quelqu'un qu'il ne faut pas manquer non plus. Elle chante le jeudi 30 mai." [son interview à propos de son dernier album The Window]

Vidéo : Live from Here

5. La jeune fanfare The Roots of Music venue de Louisiane

"Il y a enfin une fanfare de jeunes enfants qui va venir de la Nouvelle-Orléans. Ils ont entre 9 et 13 ans. On sait que le jazz est né là-bas, ou pas loin en tout cas. C'est extrêmement touchant, ces jeunes enfants qui sont plutôt issus des quartiers défavorisés. C'est la première fois qu'ils viennent en France. Ils ont toute l'histoire du jazz et de Nouvelle-Orléans derrière eux. Ils seront là le samedi 1er juin et ça fait partie des choses incontournables à mes yeux. Ils vont d'abord faire une parade, puis jouer en fixe dans un endroit."

Vidéo : The Roots of Music

Le succès de Jazz sous les pommiers ne se démentant pas année après année, plusieurs concerts affichent déjà complet depuis un moment sur la page "artistes programmés" du site du festival...