De la prison au rap : le fabuleux destin d'un ancien détenu de la prison de Toulon à la tête de la Shtar Academy

Mouloud Mansouri signe ce mois-ci le deuxième opus de la Shtar Academy. Un disque écrit et enregistré dans la prison de Fresnes avec des détenus et des rappeurs confirmés. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Mouloud Mansouri dirige des ateliers de rap en prison. Il vient de sortir l'album "Shtar Academy 2" (France 3 PACA)

Il est passé par la case prison durant presque dix ans, il est passionné de rap et de projets en tous genres : Mouloud Mansouri combine désormais toutes ses expériences personnelles. 

À la tête de l'association Fu-Jo et du collectif hip hop Shtar Academy, il signe la saison 2 de l'aventure musicale en milieu carcéral. Enregistré lors d'ateliers avec des détenus de la prison de Fresnes et des rappeurs de renom, Shtar Academy 2 est disponible à la vente et sur toutes les plateformes de streaming.

Shtar Academy 2 : un album rap enregistré en prison
France 3 Provence-Alpes : L. Cohen-Hebbache / M. Julliand / E. Malet

Un diamant sorti de l'ombre

Comme le précédent opus sorti en 2014, Shtar Academy 2 promet de beaux feats avec des rappeurs de la nouvelle génération. Aux côtés des détenus de la prison de Fresnes, on y entend PLK, Sofiane, Fianso, Leto et une vingtaine d'autres rappeurs. "Quand on est en prison et que l'on se rend compte des conditions de vie, on se dit qu'il y a un problème, et quand on arrive à sortir un disque comme Shtar Academy 2 en vinyle, en CD, c'est comme sortir un diamant du pire endroit", confie Mouloud Mansouri. 

Pour les coulisses de la conception de l'album, ça se passe dans Cellule de rimes. Une série en cinq épisodes à retrouver sur France TV Slash. En attendant la saison 3 de la Shtar Academy, Mouloud nous concocte de nouveaux projets avec l'espoir de pouvoir monter un atelier sur le même modèle que Top Chef. 

De la prison à la réinsertion

Pour Mouloud Mansouri, ancien détenu longue-peine de la prison de Luynes près de Toulon, l'expérience de la détention devient un atout pour gagner la liberté. Il vole désormais en roue libre sur la voie du rap. "Le fait d'être rentré en prison fait ce que je suis aujourd'hui, je regrette d'avoir passé autant d'années, mais aujourd'hui il y a d'autres détenus qui ont la chance de croiser mes activités et si je ne le fais pas, je ne vois pas qui va le faire", constate-t-il. 

Passionné par le genre musical depuis sa jeunesse, c'est lors de son transfert à la prison de Val-de-Reuil (Eure) qu'il a commencé à organiser des concerts. À sa sortie, il décide d'en faire son métier, créé la Shtar Academy et devient son propre producteur.

Mais pas question de se la jouer perso : il décide d'aider ses anciens co-détenus et organise la première tournée des prisons. Car selon lui, la réinsertion passe autant par l'éducation, le sport et la culture. Ce qui devait durer un temps devint une vocation. S'il est aujourd'hui libre, Mouloud n'a jamais vraiment lâché la prison. Enfant de Toulon, la mer lui permet de s'évader. "Quand tu fais beaucoup d'actions dans les prisons, il faut venir dans des endroits comme ça pour se vider la tête et réfléchir à des nouveaux projets", assure-t-il. 

Shtar Academy 2 en magasin et sur les plateformes

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rap

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.