Caves médiévales, monuments urbains : des concerts électro en direct et sans public, dans des lieux insolites du patrimoine chalonnais

A Châlons-en-Champagne, le collectif Bulle propose, malgré le confinement, des concerts dans des lieux atypiques. Des happenings sans public retransmis sur les réseaux sociaux. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un collectif de jeunes artistes de la scène marnaise organise des live dans les lieux atypiques du patrimoine de la ville (France 3)

Les jeunes artistes de la scène marnaise ne manquent pas d'idées pour sortir de la morosité ambiante. Malgré le confinement, ils n'ont rien perdu de leur créativité. Pour eux, la culture en général et la musique en particulier doivent continuer à vivre dans ce contexte difficile.

Continuer à faire la fête

C'est ainsi qu'est né Bulle. A l'intiative d'une bande de musiciens, ce collectif propose une alternative à la fermeture des lieux culturels : poursuivre les concerts en direct, mais sans public, tout en faisant connaître le patrimoine de leur ville. 

On s'est dit on va faire la fête, on va trouver un moyen pour que les gens puissent nous suivre et s'amuser avec nous et également voyager mais sur un territoire qui est très recentré sur Châlons.

Charles Mauuarin
Collectif Bulle

Accompagné des autres membres du collectif, Charles Mauuarin a donc revétu son costume de DJ Pilou. Un premier concert filmé en direct a donné lieu à un clip, réalisé à partir du live, diffusé ensuite sur les réseaux sociaux. Pour Cogo, c'est une première. Le public est absent, ce qui n'empêche pas le rappeur d'être stressé. L'artiste sait que cette expérience inédite est l'occasion de faire connaitre ses rimes.

De l'électro dans des caves médiévales

Pour le second live, la musique électro a résonné dans les caves médiévales de la galerie Saint-Germain, à Châlons-en-Champagne. Un cadre tout aussi incroyable et insolite que celui du premier concert qui s’est déroulé sur le toit de la porte Sainte-Croix, le monument emblématique de la ville. Un arc de triomphe construit en 1771 en hommage à Marie-Antoinette. Le prochain rendez-vous est prévu au sommet de l’hôtel de ville avec d’autres talents de la scène marnaise.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.