Radio France vend une partie de son matériel musical et audio historique aux enchères

Radio France met en vente une sélection d'instruments de musique et du matériel audionumérique. Certains de ces objets ont une valeur "historique", comme le matériel utilisé pour les enregistrements de l'émission "Le Tribunal des flagrants délires" de Claude Villiers et Pierre Desproges.

(Radio France)
La Maison de la radio s'allège d'une partie de son matériel musical et audio. Le 19 janvier, le studio 105 accueillera une vente aux enchères, à l'attention des "amateurs, professionnels, collectionneurs et passionnés". Ce jour-là, le public pourra se porter acquéreur de matériel audionumérique et des pianos des studios. Le reste des instruments sera vendu en ligne du lundi 7 au lundi 28 janvier. Tout le matériel pourra être essayé, sur rendez-vous, le 14 janvier pour une partie du matériel audionumérique et les 18 et 19 janvier pour le reste.

Des objets "chargés d'histoire"

Les objets mis en vente "sont empreints de l’histoire des studios moyens de Radio France", explique l'entreprise. Ainsi, "des pianos Steinway et Yamaha ou encore une harpe, des timbales et de nombreuses percussions côtoieront différents matériels audionumériques utilisés pour l’enregistrement de rendez-vous mythiques comme les 'Black Sessions' de Bernard Lenoir ou encore 'Le Tribunal des flagrants délires' avec Claude Villers et Pierre Desproges". 
Une partie du matériel en vente date des années 2005, comme des consoles broadcast numériques de la marque anglaise SSL C100 et des consoles de sonorisation Inovason SY80 et ECLYPSE. Mais les collectionneurs amateurs de vintage pourront acquérir du matériel plus ancien comme des magnétophones à bandes 2 pistes de studios, des enregistreurs Nagra, ainsi que de nombreux autres lots.

L'argent récolté par la vente servira à rénover les studios. 

Catalogues disponibles sur www.art-richelieu.fr ou par mail à contact@art-richelieu.fr