Il a fait le son de "Thriller" : Bruce Swedien, célèbre ingénieur du son, complice de Quincy Jones et Michael Jackson, est mort à 86 ans

En plus d'avoir travaillé avec Quincy Jones et Michael Jackson durant la période la plus faste de leur carrière, il a collaboré avec différents artistes de jazz et de rock, de Duke Ellington à Mick Jagger.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Bruce Swedien le 27 août 2018 à Miami, en Floride, au Cercle des Producteurs et Ingénieurs (JOHN PARRA / WIREIMAGE / GETTY IMAGES)

Lauréat de cinq Grammy Awards, Bruce Swedien, producteur, ingénieur du son, est surtout connu pour sa collaboration avec le producteur et musicien Quincy Jones et le chanteur Michael Jackson. L'album Thriller sorti en novembre 1982 a remporté en 1984 huit Grammy Awards, dont un pour Swedien, orfèvre du son aux origines suédoises.

Count Basie, Duke Ellington, Dizzy Gillespie

Dans le monde du jazz, il a travaillé avec de très grands artistes parmi lesquels Count Basie, Duke Ellington, Dizzy Gillespie, Art Blakey, les chanteuses Sarah Vaughan et Dinah Washington, Herbie Hancock, Oscar Peterson...

C'est sa fille, Roberta Swedien, qui a annoncé mardi 17 novembre la disparition du célèbre ingénieur du son, "légende de l'industrie musicale depuis plus de 65 ans" selon ses mots, sur les réseaux sociaux. "Mon père est mort paisiblement la nuit dernière (...) Il a eu une longue vie pleine d'amour, de musique géniale, de grands bateaux et un beau mariage", a-t-elle notamment écrit sur Facebook.


Bruce Swedien, né le 19 avril 1934 à Minneapolis dans une famille de musiciens, a démarré sa carrière à Chicago dans les studios de Bill Putnam, son mentor, considéré comme le pionnier des techniques d'enregistrement moderne. Il a rencontré Quincy Jones, d'un an son aîné, dans les studios d'Universal, alors qu'ils avaient à peine vingt ans, selon le Los Angeles Times. Entre Swedien et Jones, alors musicien et arrangeur, a débuté une grande complicité amicale qui deviendrait plus tard artistique et s'échelonnerait sur plusieurs décennies.

Quand Quincy Jones s'est lancé dans la production des albums de Michael Jackson, Bruce Swedien était là. Ils avaient déjà travaillé ensemble sur le film musical The Wiz de Sidney Lumet (1978), relatait Swedien en 2009 dans Sound on Sound, ne tarissant pas d'éloges sur Quincy Jones, "tellement musical que ça fait mal" disait-il de son ami. Bruce Swedien a travaillé sur Off the Wall (1979), Thriller (1982), Bad (1987) ou encore Dangerous (1991). Ses idées en matière de son, de réverbération, de disposition des instruments ou de distanciation des micros pour les parties de chœurs, par exemple, ont contribué au succès des chansons de Jackson qui allait s'imposer comme le "King of Pop".

L'hommage émouvant de Quincy Jones

Quincy Jones n'a pas manqué de souligner la contribution de son vieil ami "Svensk" ("Suédois" en suédois) sur les réseaux sociaux. Il a rendu un hommage appuyé et émouvant à Bruce Swedien, son "cher frère d'armes" dont la disparition le laisse "absolument dévasté" : "Il n'y a pas assez de mots pour exprimer à quel point Bruce comptait pour moi... Il était sans doute le meilleur ingénieur dans le business (...) Avec le regretté Rod Temperton [cosignataire de grands succès de Jackson, disparu en 2016], nous avons atteint des sommets que nous n'aurions jamais pu imaginer et avons fait l'histoire ensemble (...) Ta présence va me manquer tous les jours, 'Svensk', mais je chérirai chaque instant que nous avons partagé ensemble en riant, aimant, vivant et donnant..."


Côté pop, Bruce Swedien a aussi travailé avec Donna Summer, Paul McCartney, Mick Jagger... Il a enfin œuvré comme producteur pour des artistes comme Michael McDonald, lequel a également gravité dans l'univers de Quincy Jones (aux côtés de James Ingram, disparu en 2019) dans les années 80.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.