Cet article date de plus d'un an.

"Rigoletto" ouvre la saison très riche de l'opéra de Metz-Métropole

Avec trois opéras, Verdi est le pilier de la programmation de l'opéra de Metz cette année. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Pierre-Yves Pruvot et Oriana Favaro (CHRISTIAN BREMONT / RIGOLETTO_GENERALE)

Rigoletto puis La Traviata avant Giovanna d'Arco : la saison 2019 / 2020 de l'opéra de Metz est marquée de l'empreinte de Giuseppe Verdi. Le Rigoletto mis en scène par Paul-Emile Fourny (pour la cinquième fois !) a ouvert cette trilogie placée sous le thème très actuel des violences faites aux femmes.

C'est le baryton Pierre-Yves Pruvot qui se glisse dans le costume du bouffon bossu du Duc de Mantoue : "un personnage plutôt antipathique au début, d'une certaine violence mais qui est plein d'amour pour sa fille, un amour exclusif, abusif."

Rigoletto à l'opéra de Metz

Thomas Bettinger est le Duc de Mantoue et Oriana Favaro joue Gilda, sous la direction musicale de Cyril Englebert.

Rigoletto est monté en co-production avec l'opéra de Reims où il sera donné les 13 et 15 octobre prochain. 


Oriana favaro et Thomas Bettinger (CHRISTIAN BREMONT / RIGOLETTO_GENERALE)

Romeo et Juliette de Prokoviev, La Dame aux Camélias de Tchaikovski, La Vie parisienne d'Offenbach, Le Comte Ory de Rossini complètent la programmation d'une saison lyrique qui s'annonce magique.

Rigoletto à l'opéra de Metz-Métropole les 3 et 5 octobre 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.