La soprano Mady Mesplé s'est éteinte à l'âge de 89 ans

Malade, la cantatrice avait fait ses adieux à la scène en 2001.

Mady Mesplé, à la mairie de Toulouse, le 21 avril 2015.
Mady Mesplé, à la mairie de Toulouse, le 21 avril 2015. (THIERRY BORDAS / MAXPPP)

La cantatrice toulousaine Mady Mesplé s'est éteinte samedi 30 mai à Toulouse (Haute-Garonne), à l'âge de 89 ans, rapporte dimanche France Musique. "Une grande dame vient de nous quitter", a réagi dimanche le ministre de la Culture, Franck Riester.

Mady Mesplé était devenue l'une des rares cantatrices françaises à mener une carrière réellement internationale. "Dans 'Lakmé', 'Le Barbier de Séville' ou encore 'Les contes d’Hoffmann', Mady Mesplé excellait. Elle pouvait tout interpréter, avec justesse et sensibilité et aura contribué à faire rayonner notre culture sur les scènes du monde entier", a écrit Franck Riester sur son compte twitter.

"Ma voix s’est tue"

Mady Mesplé a débuté sa carrière au théâtre du Capitole à Toulouse, puis elle a chanté à la Monnaie de Bruxelles et à l'Opéra de Lyon où elle brille dans Les contes d'Hoffmann, d’Offenbach. Elle chantera également Les contes d'Hoffmann à Paris, en décembre 1975, dans une mise en scène de Patrice Chéreau. Elle a également chanté des airs de compositeurs contemporains, comme Pierre Boulez ou Betsy Jolas.

Mady Mesplé avait conquis le grand public, ses nombreux passages à la télévision avaient contribué à sa popularité. Elle a fait ses adieux à la scène en 2001, à l'âge de 70 ans, atteinte de la maladie de Parkinson. "Chanter face au public m’aidait à oublier que j’étais malade car son enthousiasme me galvanisait. Maintenant, je n’ai même pas envie de chanter pour moi. Ma voix s’est tue", écrivait-elle dans La Voix du corps (aux éditions Michel Lafon).