L'Opéra de Paris crée une formation de jeunes danseurs afin de les accompagner dans le monde professionnel

Avec cette nouvelle formation destinée à des danseurs de 17 à 23 ans, l'Opéra de Paris entend "diversifier les profils" au sein de son ballet et toucher de nouveaux publics.
Article rédigé par franceinfo Culture avec AFP
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
"Giselle" par le corps de ballet de l'Opéra de Paris, mai 2024. (JULIEN BENHAMOU / OPERA NATIONAL DE PARIS)

L'Opéra de Paris crée à partir de septembre un "Junior Ballet", une formation complémentaire de deux ans pour une vingtaine de danseurs de 17 à 23 ans, destinée à les lancer dans la vie professionnelle, a annoncé l'institution jeudi 30 mai. 

L'entrée dans ce Junior Ballet, qui sera composé de neuf femmes et neuf hommes, est proposée "à de jeunes danseurs de tous horizons" et "aux élèves de l'École de Danse de l'Opéra de Paris" qui "souhaitent compléter leur formation initiale", précise l'Opéra.

Ils seront recrutés "à l'issue du concours externe" pour entrer dans le Ballet, compagnie de 154 danseurs, les 2 et 3 juillet. L'effectif sera complété par six nouveaux danseurs à partir de septembre 2025. Pour ces élèves, il s'agit d'un tremplin afin de "poursuivre leur carrière dans des compagnies nationales et internationales".

Ouvrir l'Opéra à d'autres profils 

Parmi les objectifs visés : celui de "diversifier le profil des danseurs qui se produisent sur les scènes de l'Opéra national de Paris, en lien avec les engagements de l'établissement en matière de diversité et d'inclusion", à l'instar du programme "Tous à l'Opéra !".

La création de cette compagnie junior "traduit la volonté de l'Opéra (...) de proposer des formes innovantes de création, de formation et de transmission, tout en préservant l'héritage séculaire de l'établissement", souligne son directeur général Alexander Neef.

Une formation professionnalisante

Placés sous la direction de José Martinez, directeur de la danse de l'Opéra, les danseurs du Junior Ballet se verront proposer "un contrat de professionnalisation" de 24 mois, une formation financée grâce au mécénat et aux fondations privées, leur permettant "d'obtenir un niveau équivalent à celui de quadrille", échelon le plus bas du Ballet.

Au menu de leur formation : l'approfondissement du "répertoire classique et contemporain de l'Opéra", avec un premier trimestre de "formation intensive". À partir de janvier 2025 débutera une "période d'immersion au sein du Ballet, à l'occasion des répétitions et des représentations de La Belle au bois dormant".

Des tournées débuteront en mai 2025, selon un calendrier en préparation. "Le Junior Ballet fait déjà l'objet d'un intérêt prononcé auprès d'institutions culturelles en région et de nombreux festivals d'été". Des tournées à l'étranger sont aussi prévues, selon l'Opéra, qui y voit un "outil d'ouverture à de nouveaux publics".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.