"L'inondation", mis en scène par Joël Pommerat, ouvre l'année 2020 à l'opéra de Rennes

Commande de l'Opéra Comique créée en septembre 2019, "L'inondation" est un huis clos familial d'une grande intensité. A découvrir jusqu'au 18 janvier 2020 à Rennes.

Extrait du spectacle \"L\'inondation\" à l\'opéra de Rennes 
Extrait du spectacle "L'inondation" à l'opéra de Rennes  (France Télévisions)

C'est un événement très attendu de la saison lyrique de l'opéra de Rennes. L'adaptation au théâtre d'une nouvelle de l'écrivain russe, Evgueni Zamiatine, publiée en 1929. 

L'inondation raconte l'histoire dans les années 60 d'un couple qui, ne pouvant pas avoir d'enfant, finit par adopter une orpheline. L'adolescente se fait une place imprévue dans leur foyer et dans leurs coeurs... jusqu'au drame. 

Joël Pommeret signe ainsi son premier livret d'opéra. Il partage avec Francesco Filidei, l'auteur de cette partition originale, l'élaboration de cette création contemporaine accompagnée par l’Orchestre Symphonique de Bretagne. 

Ce décor divisé en trois parties avec des choses qui se passent en même-temps sont faits pour que quelque chose se développe au point de vue visuelFrancesco Filideicompositeur

Après sa dernière création Ca ira (1) Fin de Louis sur la Révolution française, Joel Pommerat, auréolé de plusieurs Molière se définit comme "un écrivain de spectacle". Cette fois, le metteur en scène a choisi d'adapter L'inondation. L'occasion de découvrir un auteur russe tombé dans l'oubli : Evgueni Zamiatine. 

Evgueni Zamiatine, auteur russe éxilé 

Ecrite en 1929, L'inondation est une nouvelle d'Evgueni Zamiatine qui tente alors d'échapper à la censure par le théâtre. Cet auteur, l'un des plus célèbres des années 20 en Russie est pourtant complètement tombé dans l'oubli aujourd'hui. Il n'est même plus édité. Toute son œuvre animée par une volonté hérétique, lui vaudra les foudres de la censure des gouvernements tsariste, puis communiste.  

Dès 1924, son roman anti-utopiste Nous autres qui exprimait sa déception à l'égard de la révolution d'octobre, avait provoqué un scandale littéraire. Traduit en anglais, ce livre l'avait fait classer parmi les intellectuels indésirables du régime. Son indépendance, son refus de soumettre l'art à la censure, lui ont attiré de nombreux problèmes et interdits. Dénoncé comme traitre par la presse en 1929, Evgueni Zamiatine quittera l'URSS pour s'installer à Paris en 1931. 

"L'inondation" à l'opéra de Rennes
6, rue de Coëtquen 
Du 15 au 18 janvier 2020.