Cet article date de plus d'un an.

Avec "Un Rigoletto" au Théâtre des Champs-Elysées, l'opéra est chanté en langue des signes avec de jeunes malentendants

Désireux d'ouvrir l'opéra à un large public, le Théâtre des Champs-Elysées propose une version adaptée de l'opéra de Verdi, une représentation participative qui permet aux enfants de chanter et aux malentendants de "chansigner".

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
"Un Rigoletto" d'après Verdi au Théâtre des Champs-Elysées (Alessia Santambrogio)

Comment des personnes sourdes ou malentendantes peuvent-elle apprécier et vibrer devant un opéra ? Le Théâtre des Champs-Elysées dans le 8e arrondissement de Paris semble avoir trouvé la formule. A l'occasion de séances réservées aux scolaires, il fait chanter les enfants en langue des signes. Une expérience inédite qui sucite l'enthousiasme des apprentis chanteurs. "Je sens que ça me donne de l’émotion", témoigne la jeune Nina, élève au CEOP, le centre expérimental orthophonique et pédagogique qui accueille des personnes sourdes et malentendantes. "C'était un peu drôle avec le clown mais un peu triste aussi, ça donne les larmes aux yeux." "Les décors sont beaux, les sons, la musique", poursuit une autre élève, elle aussi malentendante.

Une perception "kinesthésique"

Sur scène, chanteurs et musiciens dirigés par le chef d'orchestre Victor Jacob, présentent une version remaniée de Rigoletto. Le drame de Giuseppe Verdi, chef d'oeuvre de l'opéra romantique, passe ainsi de trois heures à une heure quinze. Une manière de rendre cet art disponible au plus grand nombre, y compris aux personnes en situation de handicap, tout en s’amusant. Postées sur un coin de la scène, des interprètes racontent l’histoire en direct en langue des signes.

Un Rigoletto

Pour mieux comprendre l'oeuvre, une semaine avant la représentation, les jeunes ont découvert les coulisses, les éléments de décors et les secrets de fabrication de certains sons comme la machine à vent ou la machine à pluie. Il faut les voir, parfaitement attentifs aux démonstrations alors que leurs oreilles ne fonctionnent quasiment plus.

Si l'ouïe de ces enfants est fatiguée ou inexistante, tout le reste de leur corps lui, est sensible aux mouvements alentours. Et les sons propagés sous forme d'ondes créent des vibrations de l'air perçues par d'autres sens en éveil. 

Ils ont une perception globale qui est complètement kinesthésique. Nous avec nos oreilles on oublie qu’on a un corps. Notre corps est une peau géante et donc un corps vibratoire.

Sandrine Perraudea

professeure de musique auprès des malentendants

Chez eux ou en classe, les élèves ont aussi pu répéter les chants gràce à une vidéo en langue des signes spécialement conçue pour les malentendants.

Opéra participatif

Le Théâtre des Champs-Elysées n'en est pas à son coup d'essai en matière de théâtre participatif où le jeune public est invité à chanter. En 2021 déjà il avait monté une version adaptée de L’Élixir d’amour de Donizetti. En raison de la pandémie et de l'absence de public, une captation de l'opéra avait été diffusée sur la chaîne Lumni.

Chaque année 15 000 enfants, porteurs de handicaps ou non, sont accueillis par l'institution. Chacun reçoit la musique avec ses sensations et son imaginaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Opéra

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.