À Marseille, l'opéra "Don Carlo" de Verdi sort de l'oubli

Publié
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture

L'Opéra de Marseille présente "Don Carlo" de Verdi du 3 au 11 juin. Un opéra assez méconnu en France, qui bénéficie là d'une mise en scène grandiose. 

Don Carlo est un opéra de Verdi assez peu connu en France. La raison de ce relatif oubli ? L'accueil assez tiède du public parisien en 1865 lors de la première représentation de Don Carlo à l'Opéra de Paris, scène la plus prestigieuse alors. Contrairement à La Traviata, acclamé lors de sa première quelques années plus tôt, Don Carlo ne rentra donc jamais dans le cœur du public français. 

Une erreur réparée par l'Opéra de Marseille qui propose du 3 au 11 juin une version grandiose de la création de Giuseppe Verdi avec à la mise en scène  Charles Roubaud et à la direction musicale Paolo Arrivabeni. Ce dernier nous en dit plus sur la particularité musicale de cet opéra : "L'effectif de l'orchestre est l'un des plus grands effectifs dans un opéra de Verdi. On a quatre trompettes, quatre bassons. Je pense que c'est un orchestre très grand et c'est pour ça que 'Don Carlo' est dit comme l'opéra le plus wagnérien de Verdi"

Amour et raison d'État

C'est la soprano italienne Chiara Isotton qui prête sa voix à Élisabeth de Valois, dont le drame est de s'éprendre de Don Carlo, fils du roi d'Espagne à qui elle est promise. "Je crois que l'aspect de l'amour est le plus important, parce que je crois que c'est à la fois l'amour pour Don Carlo et l'amour pour le devoir de la nation", explique Chiara Isotton. Religion, exil, honneur, trahison... Les enjeux soulevés par Verdi sonnent, aujourd'hui encore, très juste. Alors, faut-il écouter son cœur ou la raison d'Etat ? 

Don Carlo de Guiseppe Verdi est en représentation à l'Opéra de Marseille du 3 au 11 juin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.