Journées Européennes des Métiers d’Art : costume, perruque et maquillage, les savoir-faire de l’Opéra national de Paris

Les Journées Européennes des Métiers d’Art se tiennent jusqu'au 11 avril sous forme digitales en France. Coordonnées par l’Institut National des Métiers d’Art, elles célèbrent les savoir-faire, les talents et la créativité des professionnels des métiers d’art et du patrimoine vivant.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Costumes de scène dessinés par Patrice Cauchetier et utilisés dans Hippolyte & Aricie par le compositeur français Jean Philippe Rameau en 1996 à l'Opéra National de Paris. Ils ont été  présentés à l'exposition Barockissimo au Centre National du Costume de Scène de Moulins en 2016 (THIERRY ZOCCOLAN / AFP)

Depuis plus de 350 ans, l’Opéra national de Paris marque l’histoire de la musique et de la danse et participe au rayonnement culturel de la France. Cette institution rassemble plus de 100 métiers différents dont certains très anciens. C'est un lieu de conservation de savoir-faire rares et précieux où de nombreux artisans d’exception travaillent quotidiennement pour préparer les spectacles, les costumes, les décors....

Pour les 15e Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA)l’Opéra National de Paris propose de partir à la découverte de savoir-faire de la maison via de courtes vidéos mises en ligne sur YouTube. En voici trois consacrées au costume, à la perruque et au maquillage dans lesquelles des professionnels expliquent les particularités de leur métier. De quoi faire naître des vocations !

"C'est un peu l'héritage des maisons de couture"

Tournée dans l’atelier couture de l'Opéra Bastille à Paris, cette vidéo offre une rencontre avec le chef du service de la couture qui s'occupe des costumes des productions lyriques. Comme dans les maisons de couture traditionnelle, deux ateliers de confection y sont installés : tailleur et flou. Ici, le personnel se spécialise ou se perfectionne dans un domaine : "il y a encore cette notion pyramidale de chef d'atelier. C'est un peu l'héritage des maisons de couture". Un métier qui demande beaucoup de travail à la main et des connaissances de la coupe historique. 

A l'atelier perruque, "il faut savoir fabriquer un faux crâne, des cicatrices"

Tournée dans l'atelier perruque de l'Opéra Bastille à Paris, cette vidéo dévoile un métier où la polyvalence est de mise : "Celles qui y travaillent sont maquilleuses, elles sont coiffeuses, elles sont perruquières et pour la plupart, elles ont des notions d'effet spéciaux. Il faut savoir fabriquer un faux crâne, des cicatrices..." explique l'une d'entre elles. Technicien au service d'un costumier, d'un metteur en scène, le personnel doit interpréter des croquis, des maquettes... mais aussi proposer des prototypes, faire des essais. 

"Le maquillage de théâtre doit tenir longtemps sur scène"

Cette vidéo tournée dans les ateliers de maquillage de l'Opéra Garnier à Paris permet de découvrir le métier de maquilleuse. L'une d'entre elles explique comment elle propose aux metteurs en scène des idées et souligne une des particularités du métier : "Il ne faut pas oublier que le maquillage de théâtre doit tenir longtemps sur scène et doit résister à la transpiration". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.