NTM "est un phœnix" qui "n'a jamais été égalé sur scène"

Olivier Cachin, journaliste à Mouv', commente jeudi sur franceinfo les retrouvailles sur scène de Kool Shen et JoeyStarr presque dix ans après leur dernier concert.

Kool Shen (à g.) et JoeyStarr font une performance dans le cadre de l\'Etam Live show à Paris, le 26 septembre 2017.
Kool Shen (à g.) et JoeyStarr font une performance dans le cadre de l'Etam Live show à Paris, le 26 septembre 2017. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

Kool Shen et JoeyStarr fêtent les 30 ans du groupe de rap NTM en donnant trois concerts à l’AccorHotels Arena de jeudi 8 à samedi 10 mars. Olivier Cachin, journaliste à Mouv', commente le retour sur scène de ce duo mythique du rap français.

franceinfo : Pourquoi ces retrouvailles entre Kool Shen et JoeyStarr presque dix ans après leur dernier concert ?

Olivier Cachin : C'est un petit peu l'éternel phœnix. NTM s'était séparé en 1998 après une dernière tournée. Il était revenu en 2008 avec une tournée qui s'était terminée au Parc des Princes. Et là, dix ans après, c'est la preuve que, et on le sait depuis les Rolling Stones, on peut être arrière-grand-père et enflammer les scènes quand même.

Quel sera le public lors de ces trois concerts à l’AccorHotels Arena ? Les quadras fans dans les années 90 ?

Majoritairement, mais il y aura aussi des jeunes et des très jeunes, de la même façon que pour IAM. Ce sera en majorité des jeunes accompagnés de leurs parents qui leurs disent : "Tu vas voir ce que c'est le vrai truc, parce que ce que tu vois aujourd'hui c'est de la petite bière par rapport à NTM."

Est-ce que le groupe inspire encore les jeunes rappeurs ?

Je ne sais pas s'il les inspire directement, mais il les inspire dans le sens où c'est un groupe qui a une carrière sur pratiquement trente ans. Il n'est pas sûr que tous les rappeurs qui apparaissent aujourd'hui aient la chance ou le talent d'avoir une carrière aussi longue. Surtout, NTM n'a jamais été égalé sur scène, au-delà du rap. JoeyStarr et Kool Shen ont fumé le Wu Tang Clan lors d'un festival, il y a une quinzaine d'années, alors qu'ils étaient sur la même scène ! Ils arrivent en t-shirts, baskets, ils montent le son et voilà. J'aime cette expression de JoeyStarr : "Ça ne se raconte pas, ça se palpe." Et bien voilà, il faut aller les palper.