Nicolas Ker, le leader du groupe Poni Hoax, est mort à 50 ans

Ces dernières années, le nom de Nicolas Ker était souvent associé à celui d'Arielle Dombasle, avec qui le leader de Poni Hoax collaborait.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le chanteur et musicien français Nicolas Ker posant lors d'une séance photo, le 12 juin 2020. (JOEL SAGET / AFP)

Nicolas Ker, le leader du groupe Poni Hoax, figure de la pop française et du rock électronique, est mort lundi 17 mai à l'âge de 50 ans, a appris franceinfo de sources proches.

Le chanteur, né à Phnom Penh au Cambodge en 1970, a sorti quatre albums avec son groupe et a beaucoup collaboré ces dernières années avec Arielle Dombasle, avec qui il a sorti les deux albums La Rivière Atlantique en 2017 et Empire en 2020. Ensemble, ils ont aussi réalisé le film Alien Crystal Palace en 2019. "Nicolas était le dernier des rockeurs à la voix d'or, a réagi auprès de l'AFP Arielle Dombasle. C'était la figure même du rockeur au coeur déchiré, du poète incandescent, il avait une grâce dionysiaque, un être rare fin et beau, nous le pleurons." 

Nicolas Ker avait également composé des musiques de films pour Bernard-Henri Lévy, le compagnon d'Arielle Dombasle. Ce dernier a rendu hommage au musicien sur Twitter. "Grande tristesse à la mort de Nicolas Ker", a réagi Bernard-Henri Lévy pour qui Nicolas Ker "était aussi un merveilleux musicien de cinéma."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.