Cet article date de plus de cinq ans.

Nick Cave, et du drame naît la beauté

C'est un album bouleversant que s'apprête à sortir, ce vendredi, Nick Cave. Le chanteur australien revient avec ses Bad Seeds pour signer "Skeleton Tree", 16e album studio et successeur de "Push The Sky Away" sorti il y a trois ans. Un disque sombre et habité, réalisé après un drame, la mort du fils de l'artiste. Chaque note, chaque mot, y prennent un sens profondément émouvant.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Nick Cave, 59 ans, sort son 16e album studio entouré de ses Bad Seeds (SIPANY/SIPA / SIPA USA)

Quels mots peut-on mettre sur la douleur de perdre un fils, âgé de 15 ans ? Cette douleur qui reste la même, que l'on s'appelle Nick Cave ou pas. Le monde du chanteur de 59 ans s'est écroulé il y a plus d'un an, avec la chute mortelle d'Arthur, tombé d'une falaise près de Brighton, en Angleterre. L'album alors en préparation ne pourrait plus être le même. Skeleton Tree, 16e collaboration entre Nick Cave et ses Bad Seeds, s'annonce comme une pièce noire, à la fois sublime et effrayante, à l'image de ce premier extrait Jesus Alone.

Pour éviter d'avoir à expliquer sa démarche auprès des journalistes, Nick Cave a choisi l'image. Il a confié au réalisateur Andrew Dominik le soin de faire un film, One More Time With Feeling, projeté en simultané ce jeudi soir à 20 heures dans plusieurs cinémas à travers le monde.

Aucune impudeur ici, seulement de la douleur, partagée, dont naît la beauté d'une voix plus grave que jamais.

Nick Cave, de retour, met sa douleur en musique et en images
écouter

Skeleton Tree, Nick Cave and The Bad Seeds (Kobalt Records/Pias). Album disponible le 9 septembre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.