Cet article date de plus de quatre ans.

Musique : "The Queen Is Dead", le chef d'oeuvre des Smiths réédité

Le temps l'a consacré comme l'un des plus grands albums de rock de tous les temps : "The Queen Is Dead", des Smiths, fête son 31e anniversaire avec une belle réédition. L'occasion de se pencher à nouveau sur un album qui a marqué son époque.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La pochette de "The Queen Is Dead", représentant Alain Delon dans "L'Insoumis". (Metro-Goldwyn-Mayer Inc.)

L'album avait marqué son époque : The Queen Is Dead, des Smiths, fête son 31e anniversaire avec une belle réédition. 

Juin 1986, le Royaume-Uni sort à peine de la grève des mineurs durement réprimée par Margaret Thatcher, qui s'évertue à museler les syndicats. À Manchester, un jeune homme connu sous le nom de Morrissey continue à agiter un bouquet de fleurs sur scène. The Smiths se sépareront un an plus tard mais là, ils sortent un chef d'd'œuvre ; The Queen Is Dead, sa pochette reprenant l'image d'Alain Delon dans L'Insoumis, ses nombreuses références littéraires, son humour si particulier... Le troisième album des Mancuniens les installe au sommet.

Cela valait bien une réédition, la première pour les Smiths à la carrière si météorique, cinq ans à peine au début des années 1980. Cela vaut la peine de relire les textes, romantiques, sociaux, caustiques, adressés notamment au patron de leur label Rough Trade. Quelques démos aussi, des sessions studio résultant d'un enregistrement secret bouclé sous le code "Margaret On The Guillotine" qui deviendra une chanson de Morrissey en solo. Et puis il y a un live, capté à Boston le 5 août 1986.

Plus de 31 ans après, The Queen Is Dead reste ce souvenir d'une Angleterre romantique construite sur la braise des conflits sociaux. Ce moment où les guitares et le rock, dans cette ville de Manchester qui avait déjà offert les Stone Roses et Joy Division, faisaient partie de l'éducation populaire. Aujourd'hui Morrissey, vegan militant et souvent énervé, fait davantage parler de lui pour ses outrances que pour sa musique, alors qu'il sortira dans deux semaines son onzième album solo, Low In High School. Gardons plutôt en mémoire cette voix, et ce disque gravé dans l'histoire.

"The Queen Is Dead", l'éclair éternel des Smiths
écouter

The Smiths, The Queen Is Dead, édition deluxe 3 CD ou 5 vinyles (Warner Music). Disponible.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.