Musique : Royal Blood, simplement percutant

C'est l'une des plus grosses sensations anglaises de la décennie : le groupe Royal Blood sort vendredi son deuxième album, "How Did We Get So Dark ?" après avoir accumulé records et nominations avec son premier disque. Le duo produit un son, minimaliste et percutant, dont la simplicité n'empêche pas l'efficacité.

Les deux Anglais de Royal Blood sortent ce vendredi leur deuxième album, \"How Did We Get So Dark ?\"
Les deux Anglais de Royal Blood sortent ce vendredi leur deuxième album, "How Did We Get So Dark ?" (PEROU)

Le groupe Royal Blood sort vendredi 16 juin son deuxième album, "How Did We Get So Dark ?" après avoir accumulé records et nominations avec son premier disque.

Il y a trois ans, leur arrivée avait fait l'effet d'une bombe. Aujourd'hui, les deux lads anglais de Brighton doivent assumer un nouveau statut : le million de ventes dépassé, le Brit Award en 2015, les concerts dans les stades... Les Royal Blood ont beaucoup tourné, notamment aux Etats-Unis, la fatigue et le succès demandant à être digérés pour un deuxième album. Pour Mike Kerr, chanteur et bassiste du groupe : "Avoir du succès dès nos débuts, ça nous a juste donné de la confiance, la seule pression qu’on avait, c’est celle qu’on s’est imposé pour s’améliorer, et sortir quelque chose dont on soit fiers".

La formule est inchangée, elle est toujours aussi percutante : une basse, une batterie, un soupçon de claviers cette fois-ci, et un énorme sentiment d'urgence, encore plus visible sur scène. C'est simple, et c'est voulu.

L’un des plus grands mérites de notre son, c’est sa simplicité et son minimalisme : c’est ce qu’on aimeMike Kerr, Royal Blood

Malgré tout, l'inspiration n'est pas revenue facilement. Ironiquement, le chanteur a dû attendre que son couple parte en morceaux pour retrouver la flamme. Lui le flambeur, le batteur Ben Thatcher le taiseux, qui envisage le succès avec prudence : "Quand on est dans un groupe, beaucoup de choses viennent avec comme la promo, chose pour laquelle je ne suis pas très bon, alors c’est important de garder les pieds sur terre, on a des amis et une famille qui nous entourent". Son ami répond immédiatement : "C’est surtout le plus beau métier du monde alors c’est difficile de s’en plaindre !"

Le retour au pub, à Brighton, avec les copains n'est pas pour tout de suite. Les Royal Blood testeront leur notoriété immense dans une semaine, en tant que tête d'affiche du prestigieux festival de Glastonbury.

Royal Blood, un album comme une deuxième étape vers les sommets
--'--
--'--

Royal Blood, How Did We Get So Dark ? (Warner Music). Album disponible. En concert au festival Garorock le 2 juillet, le 9 aux Eurockéennes de Belfort, le 10 à Lyon dans le cadre des Nuits de Fourvière ou encore le 15 juillet aux Vieilles Charrues.