Musique : Kevin Morby, villes lumières

Il est américain, a déjà une longue carrière dans différents groupes malgré ses 29 ans : Kevin Morby sort vendredi son nouvel album, "City Music", iinfluencé par les villes traversées par ce musicien et chanteur infatigable. Un très bel album, et c'est une habitude.

L\'Américain Kevin Morby sort ce vendredi son quatrième album solo, \"City Music\".
L'Américain Kevin Morby sort ce vendredi son quatrième album solo, "City Music". (Dusdin Condren)

La productivité n'empêche pas la qualité. Enfin, pas toujours. Enfin, pas avec Kevin Morby en tout cas ; pour son quatrième album solo en quatre ans, l'ancien bassiste du groupe Woods - et leader de The Babies - signe encore un disque superbe.

L'Américain, originaire de Kansas City, a décidé d'écrire un album à la gloire de la ville, ou plutôt des villes. Celles, de New York à Paris, dans lesquelles il retrouve souvent la même énergie alors qu'elles sont si différentes. Ce n'est donc pas un miracle si sa musique est si variée, si diverse, puisant chez Bob Dylan ou Patti Smith avec le regard d'un historien du présent.

Il faut documenter l’Histoire, les artistes ont toujours été bons à ça, et il faut que ça continueKevin Morby

City Music est aussi beau et prenant que l'artiste est sensible et ouvert sur le monde. En octobre dernier, il avait sorti un morceau spécial en hommage aux victimes du Bataclan. Pour Kevin Morby, c'était un acte de résilience : "Même s’ils ont arrêté la musique ce soir-là, avec toute leur haine, elle ne s’est pas arrêtée longtemps ; la musique va continuer". Et dans cette perspective, se laisser prendre par la musique de Kevin Morby serait loin d'être la pire des choses.

Kevin Morby : "Un truc avec l’art et la musique, c’est que ça survit à tout"
--'--
--'--

Kevin Morby, City Music (Dead Oceans/Pias). Album disponible le 16/06. En concert le 6 juillet aux Eurockéennes de Belfort, le 11 juillet au Trabendo (Paris).