Musique : Fat White Family, la volte-face après la fureur

Les Londoniens de la Fat White Family viennent tout juste de sortir leur nouveau disque, "Serfs Up !" Du punk initial ne survit que l'esprit ; malgré les excès en tous genres, ils ont su se renouveler et signer un album quasiment pop qui pourrait leur ouvrir en grand les portes du succès.

La Fat White Family toujours debout, fière représentante d\'un rock anglais renaissant depuis quelques années.
La Fat White Family toujours debout, fière représentante d'un rock anglais renaissant depuis quelques années. (Sarah Piantadosi)

Avec eux au moins, on sait à quoi s'attendre: "Notre philosophie esthétique a toujours consisté, en partie, à rabaisser les attentes, car si on pense que vous êtes morts, vous pourrez impressionner avec n’importe quoi". Beaucoup d'ironie et de cynisme chez Lias Saoudi, chanteur. Le temps de deux albums, avec son compère malfaisant Saul Adamczewski, ils ont incarné le duo le plus déglingué d'Angleterre, parcouru par le malaise, la drogue, la rage... Le troisième disque, dont le titre Serfs Up ! est un clin d'oeil aux Beach Boys (et leur Surf's Up), est tout autre.

Il a fallu tout changer, d'abord le processus d'enregistrement. : direction Sheffield, loin de toutes les tentations. Lias Saoudi : "Ce fut un long et douloureux effort, on a dû changer la manière dont on fonctionnait, la dynamique, le principal étant d’éloigner le groupe de l’héroïne, de créer une citadelle à l’abri dans le nord de l’Angleterre". Et puis la volonté d'un disque plus pop, plus sexy, où les chants grégoriens n'empêchent pas la danse, quelque part, selon le chanteur, entre George Michael et Kanye West époque Yeezus.

Pour moi, tout commence et finit avec l’angoisse sexuelle, qu’on écrive sur Joseph Goebbels ou autreLias Saoudi, chanteur de la Fat White Family

Et dans cette Angleterre énervée par le Brexit, lui assume parfaitement son égoïsme, nourri dit-il par la littérature française qui "ausculte son âme au microscope" : "Ma philosophie a toujours été : quoi que fassent tous les autres, fais exactement l’inverse, quitte à en énerver certains".

Aujourd’hui je ne sais pas où me positionner et j’ai arrêté de m’en soucier, car à quoi ça sert ? Tout finit dans la merdeLias Saoudi

Résultat : un disque sournois mais addictif, une révolution de palais au pays des marginaux. La Fat White Family prouve le plus important : le groupe vit encore, et plutôt très bien.

La Fat White Family, parfaite entre pop et gros malaise
--'--
--'--

Fat White Family, Serfs Up ! (Domino). Album disponible. En concert le 13 juin à Paris (Elysée-Montmartre), le 14 juin à Reims (Magnifique Society), le 28 juillet à Aulnoye-Aymeries (Les Nuits Secrètes).